Accueil > À propos de la ville > Portrait > Arrondissements > Les Rivières

Les Rivières

Situé en plein cœur de Québec, l’arrondissement des Rivières combine étonnamment le passé et le présent, les milieux naturels et les paysages urbains, la tranquillité et l’effervescence.

Un peu d’histoire

De l’époque des seigneuries jusqu’au milieu du 20e siècle, l’agriculture et la villégiature ont prédominé sur tout le territoire. Ce n’est qu’à partir des années 1950 que les caractéristiques urbaines sont apparues, dans la foulée de l’expansion de la banlieue.

Le territoire a su conserver les traces de son passé rural. Encore aujourd’hui, les gens de Québec peuvent y découvrir de vastes espaces naturels, dont les parcs Chauveau, des Saules, de l’Escarpement, une partie du parc linéaire de la rivière Saint-Charles et quelque 50 parcs de quartier.

Le premier site patrimonial de Québec

Dans le quartier de Lebourgneuf, plus précisément sur la côte des Érables et la rue De Grandmaison, 15 maisons et 20 bâtiments secondaires (granges, fenils et étables) témoignent avec éloquence de la colonisation du territoire, de la fin du 18e siècle à la première moitié du 19e siècle. Ce secteur est reconnu comme étant un site patrimonial majeur.

Il était une fois les O’Neill

Érigée en retrait du boulevard Wilfrid-Hamel, à proximité du parc des Saules, la maison O’Neill constitue un témoin important des fermes agricoles ancestrales. Les visiteurs peuvent y découvrir une exposition racontant l’arrivée d’une famille d’immigrants irlandais au milieu du 19e siècle, les O’Neill qui, d’ailleurs, ont habité la maison pendant quatre générations.

La maison s’inscrit aujourd’hui en tant que halte de culture. Des jardins d’époque d’inspiration anglaise y sont aussi aménagés.

Du culte à la culture

Aménagé dans l’ancienne chapelle Notre-Dame-du-Cap sur l’avenue Plante, le centre d’art La Chapelle est une salle de spectacles offrant un concept unique et un décor exceptionnel. Avec sa capacité de 196 places, elle permet un échange intime entre l’artiste et le public.

Ouverte en 1996, la salle présente annuellement plus de 150 spectacles par an et accueille aussi des artistes de renom.

Le plus grand parc vert de la capitale

Traversé par la rivière Saint-Charles, le parc Chauveau offre aux visiteurs une nature exceptionnelle. Ses aménagements permettent la pratique de diverses activités de plein air et de loisirs. D’une étendue de 146 hectares, il est plus grand que les plaines d’Abraham.

Il comprend quatre terrains de soccer naturels et un terrain extérieur synthétique, des aires de jeux pour les enfants, des sentiers cyclo-pédestres et des pistes de ski de fond. Le complexe de soccer Chauveau, unique au Québec, avec sa structure de bois, permet de pratiquer le soccer intérieur et est ouvert toute l’année.

Une bonne santé économique

Favorisé par l’accès rapide aux grandes artères, l’arrondissement des Rivières jouit d’une activité économique florissante. On y dénombre sept parcs industriels, soit les parcs Armand-Viau, Cardinal, de Carillon, de Duberger, des Carrières, Frontenac et Métrobec, ainsi qu’une partie du Parc technologique du Québec métropolitain. Il comprend également deux zones industrielles, celles de Lebourgneuf et du Carrefour du Commerce.

À cela s’ajoutent plusieurs zones commerciales. On note ainsi la présence de trois importants centres commerciaux (Lebourgneuf, les Galeries de la Capitale et la place Fleur-de-Lys) et de 11 centres commerciaux de quartier. L’arrondissement est également chef de file dans le marché de la construction. On assiste à un véritable boom domiciliaire sur son territoire. En 2010, 1243 permis de construire y ont été délivrés.

Quelques chiffres

Population : 69 070

Superficie : 48,61 km2

Parcs et espaces verts : 59

Nombre d’établissements d’affaires : 3 653

Nombre d’emplois : 72 150

Pour plus de données, consultez la section Statistiques – Arrondissements – Les Rivières.

Coup d'œil


La maison O'Neill et ses jardins à l'anglaise.


Le Centre d'art La Chapelle.


Parc Chauveau, secteur nord.


Spectacle au parc des Saules.

© Ville de Québec, 2014. Tous droits réservés.