Québec, l'accent d'Amérique
Menu Profil Recherche

Accueil > À propos de la ville > Portrait > Attraits > Hôtel de ville - Pérennité et mise en valeur > L'horloge du Jura

L'horloge du Jura

Un cadeau d’exception

L’horloge monumentale réalisée en un seul exemplaire par Richard Mille a été offerte par la République et Canton du Jura, en Suisse, pour le 400e anniversaire de Québec. Reconnue mondialement pour ses montres à la fine pointe de la technologie, l’entreprise a créé une œuvre digne des meilleurs standards de la très haute horlogerie. Ainsi, ce cadeau symbolise l’amitié qui unit la République et Canton du Jura à la Ville de Québec.

Des caractéristiques extraordinaires

Cette horloge, d’une taille impressionnante et pourtant plus précise qu’une montre au quartz, est une véritable œuvre d’art en matière d’horlogerie. Bien que ses composantes soient de 300 à 400 fois plus grandes que celles d’une montre, la finition du mécanisme répond aux exigences les plus strictes du domaine.

De sa conception à sa création, plus de 6 années de travail et le savoir-faire d’une centaine de spécialistes issus de 28 corps de métiers ont été requis. Ses pièces sont taillées dans des matériaux nobles comme le titane, le rubis, le saphir et l’aluminium. Elles ont été construites en collaboration avec l'École des métiers techniques de Porrentruy et la Haute-École Arc.

Le poids journalier, principal moteur de l’horloge, effectue une descente en 24 heures et remonte à minuit 59, heure du Jura, soit à 18 h 59, heure du Québec. La chaîne sans fin, soit la partie visible du remontoir d’égalité, est un mécanisme sophistiqué permettant de garantir la régularité du battement du balancier. Quant au balancier régulateur, d’un poids de près de 20 kg, il est doté d’une tige en invar, un alliage indéformable.

Finalement, un ingénieux système électromagnétique permet de garantir le fonctionnement du calendrier perpétuel en tenant compte des années bissextiles.

Des défis techniques inégalés

Parmi la centaine de personnes investies dans la création de l’horloge se trouvent des horlogers, des mécaniciens, des micromécaniciens, des électroniciens, des machinistes, des décorateurs et des logisticiens, pour ne nommer que ceux-ci. Afin de réaliser un projet unique d’une telle ampleur, tous les spécialistes impliqués ont dû faire preuve d’audace, de persévérance et de créativité. Les horlogers, habitués aux pièces minuscules, ont dû poncer à la main de gigantesques engrenages qu’ils étaient contraints de manipuler à l’aide de grues. Quant aux machinistes, familiers avec des ouvrages de grande taille, ils ont dû composer avec des exigences sans précédent en matière de précision.

L’horloge en bref

Hauteur :
3,5 mètres
Poids :
1913 Kg, soit presque 2 tonnes
Nombre d’heures de développement :
6571 heures
Nombre d’heures de montage :
3952 heures
Nombre de pièces :
5451
Température de la cage de verre :
environ 22 degrés Celsius
Inspections du mécanisme :
2 fois par année


 

Partagez cette page :

© Ville de Québec, 2016. Tous droits réservés.