Accueil > Citoyens > Propriété > Riverains - Protection des lacs et cours d'eau

Riverains - Protection des lacs et cours d'eau

Vous souhaitez aménager une construction (remise, terrasse ou autre) aux abords d'un cours d'eau, d'un lac ou d'un étang? Avant de planifier vos travaux, consultez la fiche d'information sur les contraintes naturelles (PDF : 335 Ko) précisant les normes à respecter.

Vous devez également vérifier si votre propriété se trouve dans les secteurs soumis au Règlement de contrôle intérimaire.

Renaturalisation des berges du lac Saint-Charles

Le R.A.V.Q 301 vise à renaturaliser les berges du lac Saint-Charles, dans le but de préserver la réserve d’eau potable de la Ville de Québec. Dans le cadre de ce règlement, les propriétaires d’un terrain riverain doivent procéder à la renaturalisation de la bande riveraine, notamment en laissant repousser la végétation et en procédant à la plantation d’un mélange d’espèces arbustives, arboricoles et herbacées. Pour plus de détails, consultez le Règlement de l’agglomération sur la renaturalisation des berges du lac Saint-Charles, R.A.V.Q. 301.

Documentation

Pesticides, engrais et composts

L'utilisation de moins de pesticides et l'entretien des végétaux peuvent être fait de façon à limiter les effets négatifs sur l'environnement est possible.

Saviez-vous qu'il existe un règlement de l'agglomération sur les pesticides, les engrais et les composts? À l’instar des autres mesures adoptées par la Ville, il sert à protéger les sources d’approvisionnement en eau potable et les autres plans d’eau.

Vous êtes concerné par le règlement si vous habitez à moins de 300 mètres du lac Saint-Augustin, du lac du Délaissé, des plans et prises d’eau servant à l’alimentation du réseau d’aqueduc (rivière Saint-Charles, rivière Montmorency, bassins versants de la rivière des Sept-Ponts et du lac des Roches).


Documents et carte du territoire

Territoire touché par le règlement


Soyez vigilant!

Soyez vigilant si vous souhaitez faire usage de pesticides, d’engrais ou de compost aux abords d’un cours d’eau. Comme le fait voir l’illustration ci-dessous, les normes varient en fonction de la proximité.

Le phosphore étant considéré comme le principal responsable du développement des cyanobactéries, l’utilisation de ces produits est défendue à l’intérieur d’une bande de 30 mètres d’un plan d’eau et d’une prise d’eau.

À l’intérieur d’une bande riveraine de 30 m à 300 m, engrais et compost sont autorisés tandis que les pesticides à faible impact (voir tableau ci-après) sont autorisés seulement en cas d’infection majeure par un ravageur.

bande riveraine

Bande de 30 mètres à partir du cours d’eau : aucun pesticide, engrais ou compost n’est permis.

Bande de 30 à 300 mètres à partir du cours d’eau : s’il y a infestation par un ravageur et qu’elle est majeure, seuls les pesticides à faible impact sont autorisés, tous les types d’engrais et de composts sont permis.

Pesticides à faible impact
Catégories de pesticides Ingrédients actifs
Insecticides Acétamipride
Acide borique
Borax
Dioxyde de silicium (terre diatomée)
Méthoprène
Octaborate disodique tétrahydrate
Phosphate ferrique
Savon insecticide
Spinosad
Herbicides Acide acétique
Mélange d’acides caprique et pélargonique
Savon herbicide
Fongicides Soufre
Sulfure de calcium ou polysulfure de calcium
Biopesticides Ingrédients actifs homologués par le fédéral

Source : MDDELCC

Le site du ministère du Développement durable, Environnement et Lutte contre les changements climatiques vous renseignera davantage sur le Code de Gestion des pesticides.


Vidéos informatives

Pour en connaître davantage sur l'eau potable et sur la conservation des milieux naturels, consultez les vidéos informatives sur le site de l'Association pour la protection du lac Saint-Charles et des Marais du Nord (APEL), produites en collaboration avec la Ville de Québec.

Partagez cette page :

© Ville de Québec, 2016. Tous droits réservés.