Québec, l'accent d'Amérique
Menu Profil Recherche

Accueil > À propos de la ville > Espace presse > Communiqués > Communiqué archivé

Communiqué archivé

Plus de 30 modifications au PPU du secteur sud du centre-ville Saint-Roch

Québec, le 19 juin 2017 – La Ville de Québec adoptera la version finale du Programme particulier d’urbanisme (PPU) du secteur sud du centre-ville Saint-Roch au conseil municipal de ce soir. Plus de 50 personnes ou représentants d’organismes ont assisté aux consultations publiques et parmi ceux-ci, 36 se sont exprimés, ce qui a permis à la Ville d’apporter plus de 30 modifications au texte et au cadre normatif du PPU.

Les consultations publiques en vertu de la Loi sur l’aménagement et l’urbanisme ont eu lieu les 3 et 4 mai 2017. Rappelons qu’une consultation préalable sur un avant-projet de PPU s’est déroulée en septembre 2016, en amont du processus légal, ce qui avait donné lieu à une quarantaine de modifications.

« Le quartier Saint-Roch a retrouvé ses lettres de noblesse au cours des dernières années, affirme Mme Julie Lemieux, vice-présidente du comité exécutif responsable de la culture, du patrimoine et de l’aménagement du territoire. Nous devons continuer d’agir afin de nous assurer que le quartier demeure un milieu de vie stimulant, un lieu propice aux affaires et une destination de choix pour les visiteurs et les consommateurs. »

Principales modifications aux secteurs du PPU
Parmi tous les changements apportés à la suite des consultations du mois de mai, soulignons ceux-ci :

Secteur de l’entrée de ville, au sud de la rue de la Croix-Rouge

  • La surhauteur[1] de 33 mètres est éliminée, de sorte que la hauteur maximale permise ne puisse excéder 25 mètres. L’application d’un critère de design visant la modulation des volumes construits est maintenue, de façon à assurer une transition adéquate avec le secteur résidentiel du Domaine des Berges;
  • Un objectif visant à soutenir la création de liens forts entre le parc Victoria et les espaces publics voisins (parc linéaire de la rivière Saint-Charles, Marina Saint-Roch, parc de la Jeunesse, parc de la Pointe-aux-Lièvres) a été ajouté, dans la perspective d’en faire un réseau intégré d’espaces verts;
  • Ajout d’une nouvelle piste d’intervention visant à maximiser les liens entre le parc Victoria et le secteur à l’est de l’axe Laurentienne incluant la rivière Saint-Charles, sans exclure la possibilité de reconstruire une passerelle bonifiée.

Secteur de l’îlot Fleuri et des échangeurs Dufferin-Montmorency

  • Le futur centre communautaire Saint-Roch et le site visé pour l’implantation du nouvel édifice de l’organisme Lauberivière sont intégrés dans une même aire et certaines normes sont ajustées pour permettre ces projets communautaires :
    • La hauteur est fixée à 26 mètres, soit un mètre de plus que la hauteur précédemment permise;
    • Ces établissements dont les besoins en stationnement sont moindres sont  exemptés de fournir un nombre minimal de places de stationnement;
    • L’aire verte minimale est harmonisée à 5 %.

Secteur de l’îlot Dorchester–Saint-Vallier–Saint-Anselme–De Sainte-Hélène

  • La surhauteur est réduite à 22 mètres pour 50 % de la projection au sol du  bâtiment, pour la portion de terrain comprise entre la rue Saint-Anselme et la limite ouest de l’édifice de la Fabrique;
  • La surhauteur est réduite à 25 mètres pour 50 % de la projection au sol du  bâtiment pour la portion de terrain comprise entre la limite ouest de l’édifice de la Fabrique et le prolongement de la rue Narcisse-Belleau;
  • Précision à l’effet que les portions de bâtiments en surhauteur doivent être localisées en retrait de la rue De Sainte-Hélène en plus des rues De Saint-Vallier Est et Caron;
  • En contrepartie de la perte de hauteur, aucune norme de grands logements n’est exigée dans ces îlots.

Autres modifications ponctuelles ou générales

  • Dans les aires où une norme intermédiaire relative à l’offre de grands logements a été ajoutée, les exigences sont revues à 40 % de logements de deux chambres et à 10 % de logements de trois chambres. Cette exigence est également retirée dans les aires, moins propices à cette exigence, qui longent la rue De Saint-Vallier Est et une portion de la rue du Prince-Édouard;
  • Parmi les objectifs relatifs au principaux parcours de déplacements actifs, on énonce la volonté de miser sur une conception basée sur l’approche des rues conviviales et d’évaluer la possibilité d’aménager certains axes sous forme de rues partagées.

D’autres modifications ponctuelles sont apportées à divers endroits sur le territoire visé par le PPU. Le tableau des modifications apportées, disponible sur le site Internet de la Ville, en présente le détail.


[1] Dans certains cas, de façon à permettre une transition adéquate avec les sites voisins sur lesquels sont érigées des constructions de plus faible stature, seule une portion du bâtiment peut atteindre une hauteur supérieure. Il s’agit là d’une surhauteur.



Com-17-277

Partagez cette page :

© Ville de Québec, 2017. Tous droits réservés.