Québec, l'accent d'Amérique
Menu Profil Recherche

Accueil > À propos de la ville > Espace presse > Communiqués > Communiqué archivé

Communiqué archivé

Le jardin Jean-Paul-L’Allier nommé en l’honneur de son fondateur

Québec, le 14 septembre 2017 – La Ville de Québec a inauguré aujourd’hui le jardin Jean-Paul-L’Allier en présence du maire de Québec, M. Régis Labeaume, de la conseillère municipale présidente des comités de toponymie et de commémoration, Mme Anne Corriveau, de l’épouse de Jean-Paul L’Allier, Mme Johanne Mongeau, ainsi que plusieurs membres de la famille, anciens collègues et amis. Autrefois appelé jardin de Saint-Roch, cet endroit a été aménagé sous la gouverne de M. L’Allier dans les années 1990.

« M. L’Allier était un visionnaire, mais aussi un homme engagé dans sa communauté, a déclaré M. Labeaume. La revitalisation du quartier Saint-Roch a été l’une de ses grandes priorités. À l’époque, son initiative était ambitieuse… mais M. L’Allier ne baissait pas les bras facilement! Ce magnifique jardin, devenu le premier projet novateur de la relance du quartier, constituait donc l’endroit idéal pour honorer sa mémoire. »

« Dès 1989, Jean-Paul et son équipe politique ont senti l'urgence d'embellir le quartier Saint-Roch qui avait perdu son âme, a mentionné Mme Mongeau. Sa vision de l'avenir du quartier devait commencer par un geste concret et spectaculaire en élaborant les plans du jardin de Saint-Roch. Qualifiés de "pelleteux de nuages" par les opposants au projet, les membres de son équipe ont persévéré, convaincus que cette stratégie d'action n'était réalisable qu'avec l'appui et la participation de la population. Avec le jardin de Saint-Roch, Jean-Paul a greffé un poumon à ce quartier qui en avait bien besoin. »

« Il était important pour nous de rendre hommage à M. L’Allier, a ajouté Mme Corriveau. Quand on détermine un nouveau toponyme, nous évaluons plusieurs éléments. La notoriété de la personne concernée, l'importance du lieu envisagé pour la désignation, l’impact sur les commerces et résidants, entre autres. Dans le cas du jardin Jean-Paul-L’Allier, le nouveau nom s’imposait pour toutes les instances concernées. »

Ce changement toponymique a été proposé par le comité de toponymie de la Ville de Québec, en collaboration avec la Société historique de Québec et le conseil de quartier de Saint-Roch, en 2016.

Pour en connaître davantage sur les toponymes
La Ville de Québec possède un imposant Répertoire des toponymes disponible au ville.quebec.qc.ca/toponymie. Celui-ci présente l'origine et la signification des noms de rues, places, quartiers et endroits publics se trouvant sur le territoire municipal. Plusieurs périodes de l'histoire de Québec sont évoquées dans ces noms, qui renvoient souvent à des personnages et à des événements marquants.

Com-17-380

Partagez cette page :

© Ville de Québec, 2017. Tous droits réservés.