Québec, l'accent d'Amérique
Menu Profil Recherche

Accueil > À propos de la ville > Espace presse > Communiqués > Communiqué

Communiqué

Art public : une maison festive et lumineuse conçue par de jeunes immigrants

Québec, le 5 décembre 2017 – La Ville de Québec a inauguré aujourd’hui l’œuvre d’art public Chez moi, chaque jour est une fête. Cette création de l’artiste Annie Baillargeon est située au parc Louis-Latulippe, dans l’arrondissement des Rivières. Elle a été conçue en collaboration avec onze jeunes de 9 à 12 ans fréquentant le local communautaire Claude-Martin. Ceux-ci proviennent principalement d’Afrique, d’Amérique du Sud et d’Asie, mais également de Québec.

« La culture crée la rencontre et suscite les échanges. Elle contribue au développement de la société québécoise et permet de tisser des liens entre les personnes. L’œuvre dévoilée aujourd’hui s’inscrit parfaitement dans cet esprit », a souligné Mme Marie Montpetit, ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française.

« Les thèmes abordés au cours des ateliers de création étaient l'identité, l'habitat et l'enracinement, a mentionné Mme Alicia Despins, conseillère municipale du district de Vanier-Duberger et membre du comité exécutif responsable de la culture et de la technoculture. Les participants ont créé une maison ludique aux fenêtres lumineuses, empreinte de fête, d’amour et de joie. Leur oeuvre illustre le réconfort de vivre sous un toit où chacun peut s'épanouir et être heureux. C’est beau à voir!

Leur maison expose des montages photographiques émanant des ateliers de création avec l’artiste. Le soir, l’œuvre est éclairée, telle une lumière bienveillante sur la communauté. La découpe des formes rappelle le tracé d'un pays, ou même d'un territoire imaginaire.

Le parc Louis-Latulippe est situé sur l’avenue Plante, dans le secteur Vanier. Il s’agit du quatrième des six projets de médiation culturelle prévus dans tous les arrondissements de Québec pendant six ans.

Au coût de 95 000 $, l’œuvre est financée par l’Entente de développement culturel intervenue entre le gouvernement du Québec et la Ville de Québec.

Pour tout savoir sur la culture, l’art public et les grands événements de la Ville de Québec : facebook.com/cultureVQ.



Com-17-486

Partagez cette page :

© Ville de Québec, 2017. Tous droits réservés.