Passer au contenu principal

Accueil / À propos de la ville / Espace presse / Communiqués / Communiqué

Espace presse

Communiqué

Une nouvelle aide financière pour soutenir les personnes vulnérables

Québec, le 29 octobre 2020 – La Ville de Québec annonce la mise en place de projets locaux en lien avec l’aide financière d’urgence aux organismes communautaires du gouvernement du Québec. Cette aide de 100 000 $ permettra d’offrir un soutien supplémentaire aux personnes en situation d’itinérance ou en difficulté, à rendre l’environnement plus sécuritaire pour les citoyens et à renforcer le tissu social.

« Nos intervenants de première ligne sont très sollicités depuis le début de la pandémie et ils font un travail remarquable. Ce soutien financier leur permettra de poursuivre leurs interventions d’urgence auprès de nos citoyens de Québec en situation de vulnérabilité, a déclaré Mme Geneviève Guilbault, vice-première ministre, ministre de la Sécurité publique, et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale. Alors que nous traversons tous ensemble cette crise sanitaire, votre gouvernement comprend l’importance de se donner les moyens de s’entraider et cette aide financière d’urgence en est la preuve. »

« Cette somme permettra de bonifier le soutien offert aux personnes les plus touchées par la pandémie et de leur donner un peu de répit, a déclaré le maire de Québec, M. Régis Labeaume. De nouvelles mesures seront mises en place. Les actions en cours seront maintenues et encore mieux déployées. En cette période difficile, nous devons faire preuve de solidarité. Avec l’arrivée imminente de l’hiver, nous voulons ainsi offrir de la chaleur aux personnes qui en ont le plus besoin. »

De nouvelles initiatives
La Ville mettra en place de nouvelles mesures dont l’installation de deux haltes-chaleur représentant un investissement de 35 000 $, l’une au jardin Jean Paul-L’Allier et l’autre au parc Gilles-Lamontagne, deux endroits stratégiques des secteurs centraux. Ces haltes se veulent des endroits sécuritaires où les personnes en situation d’itinérance, à risque de l’être ou encore marginalisées, pourront se poser et se réchauffer. Avec la fermeture de certains milieux de vie au centre-ville, ces espaces extérieurs temporaires faciliteront l’intervention des travailleurs de proximité, contribueront à la réduction des méfaits et renforceront le filet social.

La Ville mettra également sur pied, avec une contribution de 10 000 $, un projet de travail alternatif à la journée avec la collaboration du YMCA de Québec. Ce sera l’occasion pour les clientèles en situation d’itinérance qui ne sont pas admissibles à de l’aide financière de la part des gouvernements de toucher un montant forfaitaire en échange d’un travail à effectuer. Les agents de liaison du YMCA de Québec encadreront ce projet en collaboration avec divers organismes du secteur. Le travail, comme l’entretien des lieux, le ramassage de déchets ou le déneigement, pourra se faire dans plusieurs contextes et contribuera au maintien d’espaces publics sécuritaires et propres. 

Bonification des mesures existantes
Notons que les initiatives existantes seront maintenues, voire bonifiées. La somme restante de 55 000 $ servira notamment à augmenter la présence d’agents de liaison dans l’espace public qui soutiennent et accompagnent les personnes en situation d’itinérance dans les secteurs centraux et à augmenter le nombre d’heures d’intervention auprès des jeunes adultes en difficulté dans d’autres secteurs.

 

Annexe : Liste des projets – Aide financière d’urgence aux organismes communautaires (PDF)



Com-2020-374