Passer au contenu principal

Accueil / À propos de la ville / Espace presse / Communiqués / Communiqué

Espace presse

Communiqué

Vivre ensemble : un mémorial en hommage aux victimes de l’attentat de la Grande Mosquée

Québec, le 1er décembre 2020La Ville de Québec a inauguré aujourd’hui l’œuvre commémorative dédiée aux victimes de l’attentat de la Grande Mosquée de Québec, survenu en 2017. Une courte cérémonie, autorisée par la Direction de la santé publique de la Capitale-Nationale, a permis aux familles de découvrir le mémorial.

Intitulée Vivre ensemble, l’œuvre conçue par l’artiste Luce Pelletier est située de chaque côté de la route de l’Église, à la jonction du chemin Sainte-Foy : une partie au Centre culturel islamique de Québec et l’autre au site patrimonial de la Visitation.

« Ce mémorial est une façon d’exprimer publiquement que la haine ne gagne jamais, a indiqué le maire de Québec, M. Régis Labeaume. Il faut être ouvert au dialogue, à l’amitié et au respect, quelles que soient les origines des gens qui nous entourent. Et à voir les réactions reçues dernièrement à la suite de la tragédie du Vieux-Québec, je sais pertinemment que les citoyens de Québec souhaitent vivre ensemble en harmonie. Au nom de tous ces gens, nous rendons hommage aux victimes de l’attentat de la Grande Mosquée, qui nous attriste encore profondément aujourd’hui. »

« En plus de rendre hommage aux victimes, cette œuvre commémorative nous rappelle que l’on ne doit jamais oublier le 29 janvier 2017 et les dangers qui nous guettent quand l’ignorance, la peur et la haine s’emparent de l’âme d’un homme, a souligné le député fédéral de Louis-Hébert, M. Joël Lightbound. Que collectivement, il faut toujours faire attention à ce que l’on sème et ce que l’on cultive; et tendre vers plus de compréhension, de paix et de respect. »

« En plus d’inscrire dans notre mémoire collective les tragiques événements de janvier 2017, cette magnifique œuvre créée par l’artiste Luce Pelletier invite notre société, ouverte et pacifique, à l’harmonie et à la solidarité, mentionne la députée de Jean-Talon, Mme Joëlle Boutin. Le gouvernement du Que´bec est heureux d’avoir soutenu la création de ce monument par l’intermédiaire de l’Entente de de´veloppement culturel conclue avec la Ville de Québec. Je salue la créativité et la sensibilité de cette artiste qui, par son œuvre, rend un hommage des plus respectueux aux victimes. »

Unir les communautés
L’œuvre Vivre ensemble est constituée de plusieurs éléments symbolisant la rencontre entre les différentes communautés.

Côté Ouest, près du Centre culturel islamique, l’aménagement est divisé en deux zones : l’une pour le recueillement et l’autre pour la commémoration. Afin de destiner ce lieu à la réflexion, un texte témoigne de l’événement du 29 janvier 2017. Puis, dans la portion commémorative, les noms des six victimes sont gravés sur trois pavés de pierre à base carrée. Ces socles sont ornés de feuilles d’aluminium ajourées aux motifs inspirés des pays d’origine des victimes : Maroc, Guinée, Tunisie et Algérie.

Côté Est, au site patrimonial de la Visitation, l’aménagement est composé d’un dallage circulaire avec un motif d’inspiration fléché, rappelant les traditions québécoises. On y retrouve un banc circulaire et une stèle en pierre sur lesquels sont encastrées des feuilles d’érable et d’orme disposées de manière aléatoire, portées par le vent.

L’œuvre a été financée par la Ville de Québec, Patrimoine canadien et le gouvernement du Québec dans l’Entente de développement culturel, au coût de 440 583 $.

424-COM-a
424-COM-b



Com-20-424