Passer au contenu principal

Accueil / À propos de la ville / Espace presse / Communiqués / Communiqué

Espace presse

Communiqué

Travaux de réfection d’aqueduc et interventions sur la forêt urbaine : une approche proactive

Québec, le 5 mars 2021 – La Ville de Québec procédera dans les prochains jours à des travaux liés à la mise à niveau de son réseau d’aqueduc nécessitant des interventions de protection et de retrait pour 13 arbres et arbustes situés à proximité. Dans la route de l’Église, des travaux sont requis notamment afin d’assurer un approvisionnement adéquat en eau au Centre hospitalier de l'Université Laval (CHUL). Des mesures de protection seront déployées sur des arbres et permettront d’assurer leur conservation. Toutefois, après une évaluation par la Ville, il a été déterminé que l’impact des travaux sur quatre arbres ne permettait pas leur conservation puisqu’ils se trouvent dans l’espace d’implantation des nouvelles infrastructures. 

Parallèlement, des travaux de réfection seront également nécessaires dans les avenues Painchaud et Cardinal-Bégin. Dans le premier cas, des analyses ont permis de déterminer qu’un arbre sera conservé grâce à des mesures de protection adéquates, et deux jeunes chênes devront être retirés afin de dégager la zone d’implantation de la chambre des vannes. 

Quant à l’avenue Cardinal-Bégin, l’évaluation faite par les spécialistes en foresterie urbaine de la Ville a déterminé que la conservation d’un orme sera réalisée par l’application de mesures de protection particulière puisqu’il est situé en périphérie de la chambre des vannes, mais à l’intérieur de la zone critique des travaux. Une haie qui ceinture une propriété sera retirée puis remplacée. Finalement, deux érables devront être retirés, soit parce que leur emplacement est situé sur la future chambre des vannes ou dans la zone de chantier pour la reconstruction d’une conduite nécessaire à un branchement privé, compromettant leur stabilité. Dans le cas des arbres privés, la Ville s’assure de prendre les ententes au préalable avec les propriétaires.

Le remplacement des arbres retirés
La plantation des arbres de remplacement sera faite au cours de la même année et elle est sous la responsabilité de la Ville de Québec, qui s’engage à reconstituer et maintenir les effets bénéfiques de la canopée sur la qualité de vie des citoyens. Ces plantations seront bonifiées ultérieurement dans la foulée des travaux du tramway afin d’atteindre le ratio 2 pour 1 ciblé par la Ville dans le cadre de sa Vision de l’arbre.
Ces activités sont contrôlées par les experts de la Division de la foresterie urbaine et horticole de la Ville de Québec selon les meilleures pratiques environnementales et en respectant les engagements de sa Vision de l’arbre 2015-2025.

La gestion des arbres urbains, une priorité pour la Ville
La Ville de Québec accorde une grande importance à l’impact de travaux d’envergure et d’implantation de nouvelles structures sur la forêt urbaine. Afin d’assurer la pérennité des arbres et de protéger leur système racinaire lors de grands travaux, la Ville de Québec a mis en place de nouvelles pratiques novatrices supervisées par la Division de la foresterie urbaine et horticole. Ces mesures prévoient de mettre tous les efforts pour conserver les arbres lorsque cela est possible, notamment en procédant à une analyse des interventions afin de déterminer les impacts des travaux sur la foresterie urbaine. Quand cela est possible, la conservation ou la transplantation est priorisée. Lorsque les arbres engendrent une instabilité, un risque pour la sécurité ou sont nuisibles pour le déroulement des travaux, le retrait est alors inévitable. 

Rappelons que la Ville de Québec a pris des engagements fermes lorsqu’elle s’est dotée de sa Vision de l’arbre afin de maintenir le patrimoine arboré et de le renforcer :
  • Maintenir une forêt urbaine de qualité et en santé;
  • Considérer les arbres en aménagement urbain;
  • Affirmer le leadership de la Ville de Québec dans la plantation d'arbres;
  • Verdir à l'échelle des quartiers et protéger des milieux naturels et des corridors boisés;
  • Favoriser l'effort collectif dans le verdissement;
  • Partager l'expertise municipale en foresterie urbaine.


Com-098-2021