Passer au contenu principal

Accueil / À propos de la ville / Espace presse / Communiqués / Communiqué

Espace presse

Communiqué

Domaine de Maizerets : deux étapes importantes vers la réhabilitation de la grange-étable

Québec, le 23 juin 2021 – La Ville de Québec annonce deux étapes importantes dans le projet de réhabilitation de la grange-étable du domaine de Maizerets : le dévoilement des résultats des fouilles archéologiques et l’octroi des contrats d’architecture et d’ingénierie pour sa restauration.      

« Je suis ravie de voir le projet de la grange Maizerets cheminer, a déclaré Mme Geneviève Hamelin, conseillère municipale du district de Maizerets-Lairet et présidente de l’arrondissement de La Cité-Limoilou. Il s’agit d’un bâtiment patrimonial remarquable qui continue de nous en apprendre sur notre histoire collective. Sa restauration permettra aux citoyens de l’admirer, mais surtout d’en bénéficier encore davantage. »

Rappelons que la Maison Maizerets est classée immeuble patrimonial par le gouvernement du Québec et que la grange-étable se trouve dans son aire de protection.  

Découvertes archéologiques
En prévision des travaux de restauration, d’importantes fouilles archéologiques se sont déroulées à l’été et à l’automne 2019 aux pourtours et à l’intérieur du bâtiment. La grange-étable est en réalité composée de deux granges adjacentes, une en pierre construite en 1755 et une autre en bois, érigée en 1920. L’objectif des fouilles était de compléter les connaissances sur l’occupation du site.

Le rapport des recherches archéologiques confirme l’importance du secteur des granges pour l’occupation humaine du site lors de la préhistoire puis aux 17e et 18e siècles. Il s’agit d’un bel exemple de fermes implantées en milieu humide en Nouvelle-France.

Parmi les éléments forts de ces fouilles, notons la découverte d’objets utilisés par des Iroquoiens lors de leurs visites sur le site. La découverte de piquets, d’éclats d’outils en pierre et de vases en céramique sur le site contribue à une meilleure connaissance de la préhistoire de Québec.  

Les vestiges d’une habitation ont permis de conclure à la présence d’une ferme au 17e siècle dans le périmètre de la grange en pierre actuelle. Les indices archéologiques suggèrent que cette maison érigée par le Séminaire vers 1712 a été utilisée par les métayers au 18e siècle.

Pour en savoir plus sur l’occupation du site du domaine de Maizerets, consultez le site Web de la Ville de Québec.

Réhabilitation de la grange-étable
Le projet de réhabilitation de la grange permettra de bonifier les installations à la disposition de la Société du domaine Maizerets, l’organisme à but non lucratif chargé de l’entretien et de l’animation du site. Le bâtiment est actuellement utilisé à des fins d’entreposage. La nouvelle vocation offrira notamment des salles multifonctionnelles qui donneront un espace supplémentaire pour les rassemblements et la tenue d’événements divers.

« La concrétisation du projet de transformation des granges du Domaine est l’aboutissement du plus important projet porté par la Société du domaine Maizerets et l’un des derniers à son plan d’action à être réalisé, a déclaré M. Alain O’Neil, directeur général de la Société. Grâce à nos partenaires, la durée de vie utile des granges sera nettement augmentée!  Maintenant, nous sommes prêts à gérer et à opérer ce nouveau lieu de diffusion et de rassemblement. »

« Le Domaine de Maizerets est un magnifique recueil d’histoire à ciel ouvert qui nous raconte l’agriculture et l’architecture du XVIIIe siècle au Québec, a déclaré la ministre de la Culture et des Communications, Mme Nathalie Roy. C’est un lieu de grand intérêt patrimonial et un site d’une valeur paysagère indéniable. Je suis très heureuse de représenter un gouvernement soucieux de préserver cet héritage commun dont nous sommes si fiers. Grâce au financement de l’entente de développement culturel liant notre ministère et la Ville de Québec, d’importants travaux mèneront à une réhabilitation de la grange-étable du Domaine ainsi qu’à une meilleure connaissance des artefacts archéologiques de son sous-sol. »

Le contrat de services professionnels en architecture pour la transformation de cet espace a été octroyé à la firme BGLA à la suite d’un appel d’offres public. Les plans et devis pour la réhabilitation de la grange seront réalisés en 2021 et 2022 en vue d’un démarrage de chantier en 2023. Cet appel d’offres comprend également les services professionnels pour la réfection de la toiture et la mise aux normes de la Maison Maizerets.

Le coût du projet est évalué à 4,8 M$. De cette enveloppe, un montant de 3,2 M$ est octroyé par la Ville de Québec et 1,2 M$ est issu de l’Entente de développement culturel. Les partenaires suivants complètent le financement du projet : 360 000 $ du Fonds du grand mouvement de Desjardins et 40 000 $ du Fonds d'aide au développement du milieu de la Caisse Desjardins de Limoilou.

Ce projet de réhabilitation cadre parfaitement avec la Vision du patrimoine dans laquelle la Ville s’est engagée à inscrire le patrimoine dans le quotidien des citoyens, à encourager la créativité et l’innovation tout en préservant l’esprit d’un lieu et à favoriser l’excellence en architecture.



Com-21-306