Passer au contenu principal

Accueil / À propos de la ville / Espace presse / Communiqués / Communiqué

Espace presse

Communiqué

Québec au 1er rang des grandes villes québécoises et 4e au Canada pour sa compétitivité en matière de coûts sensibles à la localisation

Québec, le 8 septembre 2021 – En 2020, la Ville de Québec a mandaté KPMG, firme mondiale en services-conseils spécialisée en économie et fiscalité, pour réaliser une analyse comparative de la compétitivité de villes canadiennes en matière de charges fiscales et d’autres coûts sensibles à la localisation.

L’analyse de KPMG comprend les cinq plus grandes villes du Québec (Québec, Montréal, Laval, Gatineau, Longueuil) et dix autres villes canadiennes (Vancouver, Calgary, Edmonton, Saskatoon, Winnipeg, Ottawa, Toronto, Hamilton, Moncton, Halifax). Elles ont été choisies sur la base d’une répartition géographique, de leur taille ainsi que d'une représentativité de la diversité des entreprises en milieu urbain.

« La Ville de Québec, dans les quatre grandes sphères d’activités économiques, soit l'innovation et les services à valeur ajoutée, le tourisme, le commerce local, et les services aux entreprises, se démarque dans l’étude de compétitivité et confirme sa position stratégique comme l’un des chefs de file au pays pour son attractivité en matière de coûts d’exploitation pour les entreprises, a déclaré le maire de Québec, M. Régis Labeaume. Plus directement, notre compétition économique provient de Montréal, Ottawa et Toronto. Nous les surpassons dans la majorité des profils d’entreprises étudiés par KPMG. Nous pouvons en être fiers. Québec est donc une ville de choix pour la localisation d’entreprises au pays. »

Pour les 10 profils d’entreprise analysés, la Ville de Québec, globalement, vient au 1er rang des villes québécoises et au 4e rang des villes canadiennes en ce qui concerne les coûts d’exploitation sensibles à la localisation. L’indice de compétitivité de la Ville se situe à 96,2, soit des coûts inférieurs de près de 4% à la moyenne canadienne de l’indice établie à 100.

Parmi les coûts analysés, on trouve : les coûts de main-d’œuvre, les coûts liés aux installations, les coûts en énergie, les coûts de transport ainsi que les charges fiscales liées à la main-d'œuvre, à l’imposition foncière et à l’impôt sur le revenu.

Ces coûts ont été analysés pour 10 profils d’entreprises représentatives pour établir la compétitivité des coûts de localisation. Ces profils sont : fabrication à haute teneur en technologie, ingénierie et services connexes, hôtel (de grande taille et hôtel boutique), commerce de détail (de taille moyenne et local), restaurant (pub gastronomique et familial), centre de distribution et grossiste de quincaillerie industrielle.

Ainsi, la Ville de Québec est plus compétitive que la moyenne des autres villes québécoises et canadiennes en matière de coûts d’exploitation sensibles à la localisation pour l’ensemble de ces profils d’entreprises à l’exception du profil Centre de distribution. Ce dernier résultat s’explique par des coûts de transports supérieurs liés à la distance à parcourir pour rejoindre la clientèle à partir de Québec.

Performance des villes canadiennes pour l’ensemble des coûts d’exploitation sensibles à la localisation – KPMG (2020-2021)

# Rang

Province

Ville

100 = moyenne des villes étudiées

1

N-É

Halifax

91,6

2

N-B

Moncton

92,5

3

MA

Winnipeg

94,8

4

QC

Ville de Québec

96,2

5

QC

Longueuil

97,2

6

SK

Saskatoon

97,9

7

ON

Hamilton

98,4

8

QC

Gatineau

98,5

9

QC

Laval

98,6

-

-

Moyenne des villes

100,0

10

AB

Edmonton

100,5

11

QC

Montréal

100,8

12

AB

Calgary

102,5

13

ON

Ottawa

105,3

14

ON

Toronto

112,1

15

C-B

Vancouver

113,1

Le classement détaillé pour les quatre grandes sphères économiques de la Ville de Québec, soit l'innovation et les services à valeur ajoutée, le tourisme, le commerce local et les services aux entreprises indique que :

Innovation et services à valeur ajoutée

  • Fabrication technologique : La Ville de Québec arrive au 3e rang en matière de coûts d’exploitation sensibles à la localisation, avec un coût par pied carré de 274,30 $, devant ses principaux compétiteurs qui sont Toronto (309,40 $), Montréal (282,00 $) et Ottawa (304,80 $).
  • Ingénierie et services connexes : La Ville de Québec arrive au 5e rang en matière de coûts d’exploitation sensibles à la localisation, avec un coût par pied carré de 572 $, devant ses principaux compétiteurs qui sont Toronto (647 $), Montréal (613 $) et Ottawa (600 $).
Tourisme
  • Hôtel de grande taille : La Ville de Québec arrive au 6e rang en matière de coûts d’exploitation sensibles à la localisation, avec un coût par pied carré de 58,60 $, devant ses principaux compétiteurs qui sont Toronto (73,50 $), Montréal (63,50 $) et Ottawa (61,80 $).
  • Hôtel boutique : La Ville de Québec arrive au 7e rang en matière de coûts d’exploitation sensibles à la localisation, avec un coût par pied carré de 61,80 $, devant ses principaux compétiteurs qui sont Toronto (77,10 $), Montréal (66,60 $) et Ottawa (65,30 $).
Commerce local

  • Commerce de taille moyenne : La Ville de Québec arrive au 3e rang en matière de coûts d’exploitation sensibles à la localisation, avec un coût par pied carré de 63,00 $, devant ses principaux compétiteurs qui sont Toronto (89,90 $), Montréal (69,00 $) et Ottawa (78,40 $).
  • Commerce local : La Ville de Québec arrive au 4e rang en matière de coûts d’exploitation sensibles à la localisation, avec un coût par pied carré de 263 $, devant ses principaux compétiteurs qui sont Toronto (312 $), Montréal (279 $) et Ottawa (297 $).
  • Pub gastronomique : La Ville de Québec arrive au 4e rang en matière de coûts d’exploitation sensibles à la localisation, avec un coût par pied carré de 521,40 $, devant ses principaux compétiteurs qui sont Toronto (589,50 $), Montréal (543,10 $) et Ottawa (571,90 $).
  • Restaurant familial : La Ville de Québec arrive au 4e rang en matière de coûts d’exploitation sensibles à la localisation, avec un coût par pied carré de 293 $, devant ses principaux compétiteurs qui sont Toronto (334 $), Montréal (305 $) et Ottawa (321 $).
Services aux entreprises

  • Transport et entreposage - Centre de distribution : La Ville de Québec arrive au 12e rang en matière de coûts d’exploitation sensibles à la localisation, avec un coût par pied carré de 90,90 $, devant Ottawa (94,20 $), mais après Toronto (86,80 $) et Montréal (86,20 $), en raison des coûts de transport liés à la distance avec les clients.
  • Commerce de gros - Grossiste de quincaillerie industrielle : La Ville de Québec arrive au 5e rang en matière de coûts d’exploitation sensibles à la localisation, avec un coût par pied carré de 214 $, devant ses principaux compétiteurs qui sont Toronto (230 $), Montréal (223 $) et Ottawa (232 $).

Impôt foncier

En ce qui concerne l’impôt foncier, ce dernier représente seulement une partie des coûts d’exploitation des entreprises, qui varient entre 1,4 % et 10,3 % des coûts sensibles à la localisation, dépendamment du profil d’entreprise, pour l’ensemble des 15 villes étudiées.

L’analyse confirme également que le poids des charges liées à l’imposition foncière est compétitif à Québec par rapport à ses principaux compétiteurs, soit Toronto, Montréal et Ottawa et inférieur à la moyenne canadienne pour le commerce local qui comprend les entreprises de vente au détail et de restauration.

De façon plus détaillée pour la Ville de Québec, l’étude présente les résultats dans le tableau suivant. Le poids des charges liées à l’imposition foncière varie entre 1,5% et 12,4% des coûts sensibles à la localisation pour la Ville de Québec, dépendamment du profil d’entreprise.

Coûts sensibles à la localisation - Ville de Québec - ($ par pied carré)

Profils d’entreprises

Total des coûts d'exploitation sensibles à la localisation *

Charges liées à l'imposition foncière

Proportion de l’impôt foncier sur les coûts sensibles à la localisation

Innovation et services à valeur ajoutée

Fabrication à haute teneur en technologie

           274,30 $

               4,18 $

1,5 %

Ingénierie et services connexes

           572,00 $

             11,30 $

2,0 %

Tourisme

Hôtel de grande taille

             58,60 $

               7,26 $

12,4 %

Hôtel boutique

             61,80 $

               7,17 $

11,6 %

Commerce local

Commerce de taille moyenne

             63,00 $

               6,80 $

10,8 %

Commerce local

           263,00 $

               8,74 $

3,3 %

Pub gastronomique

           521,40 $

               8,91 $

1,7 %

Restaurant familial

           293,00 $

               6,96 $

2,4 %

Services aux entreprises

Centre de distribution

             90,90 $

               4,45 $

4,9 %

Grossiste en quincaillerie industrielle

           214,00 $

               4,47 $

2,1 %

Moyenne

5,3%

* Les coûts sensibles à la localisation représentent en moyenne 52,7 % des coûts totaux d’exploitation des profils d’entreprises étudiés.

Annexe : Analyse comparative de la compétitivité des villes canadiennes en matière de charges fiscales et d’autres coûts sensibles à la localisation de KPMG (PDF)



Com-2021-428