Passer au contenu principal

Accueil / À propos de la ville / Espace presse / Communiqués / Communiqué

Espace presse

Communiqué

Améliorations à l’incinérateur : les résultats sont au rendez-vous

Québec, le 15 septembre 2021 – La Ville de Québec dépose aujourd’hui le bilan du plan d’action amorcé en 2017 pour améliorer le fonctionnement de l’incinérateur afin de le rendre conforme aux normes environnementales du gouvernement du Québec. Avec ce bilan, elle confirme la réalisation des derniers objectifs qu’elle s’était fixée.

« Grâce à des investissements stratégiques, éclairés et efficaces, nous avons complété notre plan d’amélioration de l’incinérateur, a déclaré le maire de Québec, M. Régis Labeaume. Alors que tous les autres objectifs étaient atteints depuis quelques années, il restait à nous assurer de la qualité de la combustion. C’est maintenant chose faite. Nous sommes fiers des résultats que nous dévoilons aujourd’hui. En persévérant pour améliorer le fonctionnement de l’incinérateur, nous avons mis un terme aux dépassements occasionnels des normes environnementales pour les émissions atmosphériques connues ces dernières années. »

En 2015, la Ville de Québec a repris la gestion de l’incinérateur. L’équipement nécessitait alors certaines mises à niveau pour améliorer son fonctionnement et le rendre conforme aux nouvelles normes. Jusqu’en 2020, près de 43 M$ ont été investis pour assurer la conformité de l’incinérateur et la fiabilité de son exploitation.

Des résultats concluants
L’ensemble des mesures prévues au plan d’action ont été réalisées et les résultats de la dernière campagne d’échantillonnage démontrent le succès obtenu. La firme indépendante mandatée par la Ville, Consulair, a procédé au dernier échantillonnage en juin 2021 dans les fours 1, 2 et 3, le four 4 étant à l’arrêt pour une réparation.

Comme le démontre le premier tableau en annexe, tous les résultats des émissions des fours échantillonnés sont, de loin, inférieurs à la norme du gouvernement du Québec. Tandis que le deuxième tableau en annexe compare les résultats d’autres paramètres non normés aux lignes directrices du gouvernement du Canada. Ces résultats sont tous inférieurs aux teneurs types prévues.

Les résultats de la campagne en cours permettront de confirmer cet automne que l’échantillonnage est conforme pour le four 4.

« J’ai toujours eu confiance que nous allions parvenir à normaliser nos résultats à l’incinérateur, a déclaré Mme Suzanne Verreault, membre du comité exécutif responsable de l’environnement et de la gestion des matières résiduelles. Les efforts consentis pour la mise en œuvre du plan d’action et la sensibilisation faites auprès des citoyens pour qu’ils trient adéquatement leurs matières résiduelles portent leurs fruits. Je remercie sincèrement toutes les personnes qui mettent la main à la pâte pour y parvenir. »

Des actions déterminantes pour redresser la barre
Le plan d’action prévoyait quatre mesures principales pour améliorer le fonctionnement de l’incinérateur et augmenter la productivité globale de l’équipement :

1.    Métallisation d’une portion des fours 

  • Évite l’accumulation de dépôts sur les parois;
  • Favorise une meilleure combustion en limitant les écarts de température;
  • Diminue la nécessité d’arrêts et de départs fréquents des fours.

2.    Installation de brûleurs au gaz naturel

  • Représente la plus grande amélioration;
  • Maintient la température des fours à un degré optimal ce qui élimine les dépassements aux normes de monoxyde de carbone (CO) et autres contaminants.

3.    Ajout d’unités individuelles d’addition de charbon activé

  • Fournit une unité individuelle de charbon activé à chaque four;
  • Permet de maximiser l’effet du charbon activé afin de mieux contrôler les besoins selon l’état des fumées souvent tributaires des matières reçues à l’incinérateur.

4.    Valorisation des boues municipales

  • Donne une deuxième vie à 15 000 tonnes de boues municipales en les valorisant en compost afin d’éviter de les acheminer au site d’enfouissement lors des périodes d’entretien de l’incinérateur.

Les améliorations réalisées à l’incinérateur ont permis un gain de productivité de 3 150 heures et une diminution de 35 arrêts et départs depuis 2015 rendant ainsi l’incinérateur plus efficace et plus rentable.

Rappelons que l’étude de la Chaire en éco-conseil de l’Université du Québec à Chicoutimi, dirigée par M. Claude Villeneuve, a comparé trois scénarios possibles pour la gestion des matières résiduelles à la Ville de Québec. Cette étude conclut que l’incinérateur amélioré, jumelé aux projets de biométhanisation des résidus alimentaires et à la valorisation de la vapeur à l’Hôpital de l’Enfant-Jésus, permet de réduire de manière importante l’empreinte carbone de la Ville de Québec.

Elle produira ainsi 10 fois moins de gaz à effet de serre qu’elle en produisait en 2017 avant la mise en œuvre du plan d’amélioration et 100 fois moins que si elle envoyait ses déchets à l’enfouissement. Dans un avenir rapproché, l’incinérateur sera en adéquation avec la Stratégie de développement durable de la Ville de Québec.

Pour en savoir plus, il suffit de consulter ville.quebec.qc.ca dans la section Installations municipales sous l’onglet Incinérateur.

Annexe 1 :
Résultats des paramètres réglementés (normes du Québec)

Campagne d’échantillonnage – juin 2021

Concentration corrigée à 11% O2

Norme Qc

Four

Moyenne

Particules

20 mg/m3R

Four 1

0,57

Four 2

0,44

Four 3

0,64

Acide chlorhydrique (HCl)

50 mg/m3R

Four 1

33,63

Four 2

28,39

Four 3

31,82

Dioxyde de soufre (SO2)

Aucune norme

Four 1

10,12

Four 2

14,7

Four 3

7.78

Mercure (Hg)

20 µg/m3R

Four 1

0.3039

Four 2

0.3142

Four 3

0.3081

Monoxyde de carbone (CO)

57 mg/m3R

Four 1

20,9

Four 2

30.4

Four 3

31.6

Dioxines et furannes

0,0800 ng/m3R

Four 1

0.0008338

 

Four 2

0.0001450

 

Four 3

0.0005669

Annexe 2 :
Résultats des paramètres non réglementés (comparés aux lignes directrices du Conseil canadien des ministres de l’Environnement)

Campagne d’échantillonnage – juin 2021

Concentration corrigée à 11% O2

Teneur type

Four

Moyenne

HAP totaux

5 µg/m3R

Four 1

1,297

Four 2

0,594

Four 3

0,921

Chlorophénols totaux

1 µg/m3R

Four 1

nd

Four 2

nd

Four 3

nd

Chlorobenzènes totaux

1 µg/m3R

Four 1

0,261

Four 2

0,297

Four 3

0,385

BPC totaux

1 µg/m3R

Four 1

< 0.00513

Four 2

< 0.00512

Four 3

< 0.00550

Arsenic (As)

1 µg/m3R

Four 1

< 0.290

Four 2

< 0.241

Four 3

< 0.262

Cadmium (Cd)

100 µg/m3R

Four 1

0.676

Four 2

0.128

Four 3

< 0.135

Chrome (Cr)

10 µg/m3R

Four 1

1.24

Four 2

3.83

Four 3

2.07

Nickel (Ni)

Aucune teneur

Four 1

0.543

Four 2

1.77

Four 3

0.792

Plomb (Pb)

50 µg/m3R

Four 1

1.44

Four 2

1.23

Four 3

1.40

Oxydes d'azote (NOx)

400 mg/m3R

Four 1

313

 

Four 2

238

 

Four 3

286

nd : Il est à noter que pour les chlorophénols totaux, Consulair a dû changer de laboratoire agréé et celui retenu n’a pu fournir des résultats avec la limite de détection habituelle (0,05 µg). Les valeurs fournies, bien qu’indiquées comme non détectées, ne permettent pas de conclure considérant que la limite de détection utilisée (2,5 µg) est très élevée. En d’autres termes, Consulair n’est pas en mesure de confirmer avec certitude si les lignes directrices pour les chlorophénols sont respectées ou non.

446-COM-a



Com-21-446