Passer au contenu principal

Accueil / À propos de la ville / Espace presse / Communiqués / Communiqué

Espace presse

Communiqué

Insertion du tramway dans les quartiers du Vieux-Limoilou et de Maizerets : un levier d’importance pour ces deux quartiers

Québec, le 17 juin 2022 La Ville de Québec a présenté aujourd’hui le détail de l’insertion du tramway et de la localisation fine des stations dans les quartiers du Vieux-Limoilou et de Maizerets ainsi que le concept de référence du Pôle D’Estimauville.

« Les actions se multiplient pour propulser le tramway sur les rails dès 2028. Après des mises à jour sur l’achalandage projeté, un nouveau bilan GES, nous sommes très contents de dévoiler la dernière portion du tracé qui reliera des pôles importants comme celui D’Estimauville et de Limoilou au reste du projet du tracé. C’est une mobilité plus efficace et plus durable que nous viendrons créer avec un moyen de transport moderne et écologique. Je ne peux que penser au développement de nos nombreux quartiers qui deviendront de véritables lieux d’échanges et de croissance pour les citoyens, notamment le secteur de la Canardière », a déclaré le maire de Québec, M. Bruno Marchand.

En plus d’améliorer de façon notable l’offre de transport en commun dans le secteur, l’arrivée du tramway embellira les quartiers traversés en offrant une occasion de reconfigurer des espaces urbains sur son parcours et de créer des places publiques. Notamment, il s’intégrera dans les visions d’aménagement du Vieux-Limoilou et de Maizerets. Vers D’Estimauville, l’arrivée du tramway sera un élément déterminant dans la transformation de ce secteur en effervescence où la réalisation de plusieurs projets d’envergure se succède comme celui du développement de l’écoquartier D’Estimauville, de l’arrivée de grandes entreprises et de l’aménagement de nouveaux parcs.

Également, il permettra d’apaiser la circulation en créant des zones exemptes de circulation de transit, au bénéfice des piétons et des cyclistes. De nombreux aménagements de qualité reliant les deux quartiers seront également un incitatif pour les transports actifs.

Finalement, le bilan positif en matière de lutte contre les changements climatiques (GES) du projet ainsi que la plantation visée de 5 840 arbres contribueront à améliorer la qualité de l’air dans ces quartiers.

La conception de la branche D’Estimauville a été effectuée en adéquation avec les besoins exprimés par les citoyens et les commerçants dans le cadre de la démarche de participation publique réalisée en mai 2021.

Entre le Pôle de Saint-Roch et le Pôle D’Estimauville, cinq stations seront implantées pour desservir les citoyens de façon optimale : 3e Avenue, Cégep Limoilou, Hôpital de l’Enfant-Jésus, Bardy et De Courtemanche. Quant au Pôle D’Estimauville, il sera une importante zone de connexion pour les usagers du transport en commun, du transport actif et de l’automobile.

Principaux impacts environnementaux
La Ville de Québec a également profité de l’occasion pour présenter les faits saillants de l’Addenda n° 5 de l’Étude d’impact sur l’environnement concernant l’insertion du tramway dans les quartiers du Vieux-Limoilou et de Maizerets.

Les bénéfices importants identifiés pour l’ensemble du tracé sont toujours valides pour la branche D’Estimauville et, comme pour l’ensemble du tracé, la plupart des impacts négatifs se manifesteront en phase de construction et seront donc temporaires. Les mesures d’atténuation conséquentes mises en œuvre réduiront les nuisances pour la population et préserveront leur qualité de vie.

Plus spécifiquement, les impacts de la branche D’Estimauville concernent le climat sonore, la foresterie urbaine, les acquisitions et l’environnement visuel.

Aucun impact sonore n’est anticipé sur 90 % de la branche D’Estimauville et une diminution du bruit total est même anticipée sur 54 % de celle-ci. Les sections concernées par cet impact positif sont la 4e Rue, le chemin de la Canardière et quelques sections du boulevard Sainte-Anne. Cependant, deux endroits spécifiques subissant des impacts nécessiteront des mesures de réduction du bruit supplémentaires : dans la 4e Avenue et aux alentours du pôle d’échanges D’Estimauville.

Par ailleurs, la conception de référence prévoit la protection ou la transplantation de 83 % des arbres recensés sur cette section du tracé. L’abattage est estimé à une proportion de l’ordre de 17 % des effectifs totaux. Le ratio de compensation de 20 arbres pour un arbre abattu dans les quartiers traversés par le tramway permettra donc de restaurer et de bonifier le couvert végétal à moyen terme.

Concernant les acquisitions, la majorité sera partielle (33 sur 38 selon le degré de conception actuelle), mais elles comprendront deux bâtiments à valeur patrimoniale jugée « bonne » selon la Ville de Québec.

Au niveau visuel, l’insertion du tramway devra se faire en préservant les qualités urbaines du Vieux-Limoilou et du noyau de Saint-Pascal-de-Maizerets, qui sont des secteurs plus sensibles avec des caractéristiques patrimoniales marquées. La requalification des espaces qui accompagnera le tramway constituera une occasion d’unifier et de bonifier l’aspect visuel de plusieurs secteurs, et pourra également concourir à connecter les espaces publics des quartiers traversés, susceptibles d’améliorer l’ambiance du tissu urbain.

Une circulation apaisée dans le secteur
Au cours des prochaines années, les déplacements seront à la hausse à Québec. En 2026, 52 000 nouveaux déplacements sont prévus dans la zone d’influence du tramway, soit dans les 2 km de part et d’autre du tracé, et 74 % de ces nouveaux déplacements se feront en tramway. En 2041, ces déplacements supplémentaires dans le cœur de la ville atteindront 71 000 et 60 % de ceux-ci seront captés par le nouveau mode de transport en commun.

Pour le Vieux-Limoilou et Maizerets, l’insertion du tramway et son attractivité se traduiront par de nouvelles habitudes de déplacement qui réduiront la circulation de transit dans le secteur, apaisant ainsi les zones traversées. Quant au réseau artériel de ces quartiers, il est en mesure d’accueillir les déplacements motorisés découlant de l’implantation du tramway. Les temps de parcours dans ces quartiers, de façon générale, demeureront stables. Par ailleurs, des projets de réaménagement routier prévus dans les rues du réseau artériel permettront de mettre en place des mesures pour accroître la sécurité des usagers de la route. Au final, la branche D’Estimauville n’aura que peu d’impact sur la fonctionnalité du réseau autoroutier et routier des secteurs concernés, et ce, malgré la redistribution du trafic sur certains axes.

À la rencontre des citoyens
La Ville de Québec continue de multiplier les efforts et les points de contact avec les citoyens afin de leur permettre d’en apprendre davantage sur l’insertion du tramway et de faire part de leurs préoccupations. À ce titre, deux rencontres publiques sont à l’horaire la semaine prochaine afin de présenter l’insertion du tramway dans les quartiers du Vieux-Limoilou et de Maizerets. Les citoyens et commerçants souhaitant y participer peuvent s’inscrire à partir de l’adresse suivante : tramwaydequebec.info/citoyens/.

Mardi 21 juin 2022, 19 h               Rencontre publique - Vieux-Limoilou
Mercredi 22 juin 2022, 19 h         Rencontre publique - Maizerets

« C’est un grand jour pour le projet du tramway, alors que le détail du tracé est maintenant connu dans son entièreté. C’est avec beaucoup de plaisir que nous irons à la rencontre des citoyens de Limoilou et de Maizerets afin de discuter du projet et de répondre à toutes les questions, comme nous l’avons fait pour l’ensemble des secteurs traversés par le tramway. Cela permettra notamment aux gens de mieux imaginer leur quartier qui, dès 2028, sera plus accessible, dynamique et vivant grâce à cette infrastructure majeure », a mentionné Mme Maude Mercier-Larouche, membre du comité exécutif responsable des relations avec les citoyens dans le dossier du tramway.

Ces rencontres d’information et d’échanges sont organisées dans le cadre de la tournée Le tramway près de chez vous.

À propos du tramway de Québec
La Ville de Québec met en œuvre le plus important projet de son histoire : le tramway de Québec. Sur un tracé de 19,3 km de Cap-Rouge à D’Estimauville, ce tramway moderne et 100 % électrique constituera la colonne vertébrale d’un réseau de transport en commun bonifié sur tout le territoire de la ville. Fréquent, à horaire fixe et confortable, le tramway offrira une alternative de transport attrayante qui limitera l’aggravation des conditions routières, réduira l’impact sur l’environnement et améliorera la qualité de vie des citoyens.

Son intégration urbaine exemplaire contribuera à l’embellissement et à la convivialité des quartiers traversés avec un meilleur partage de l’espace public, davantage d’espaces sécuritaires pour les piétons et les cyclistes, des infrastructures d’accueil de qualité, du mobilier urbain renouvelé, de nouveaux espaces publics, une végétation bonifiée et la remise à neuf des infrastructures de surface et souterraines. Digne d’une capitale du 21e siècle, le tramway positionnera Québec comme l’une des villes les plus attrayantes au pays.

La réalisation de ce projet contribuera à la vitalité économique de la région par la création de 18 970 emplois.

Pour toute l’information sur le projet, les citoyens sont invités à consulter le tramwaydequebec.info.



Com-22-363