Passer au contenu principal

Accueil / À propos de la ville / Espace presse / Communiqués / Communiqué

Espace presse

Communiqué

Plan régional des milieux humides et hydriques : une réflexion stratégique pour mieux intégrer leur conservation

Québec, le 6 septembre 2022 – La Ville de Québec annonce la tenue de séances publiques d’information dans le cadre de l’élaboration de son Plan régional des milieux humides et hydriques (PRMHH).

En vertu de la Loi concernant la conservation des milieux humides et hydriques engageant les municipalités régionales de comté (MRC) à se doter d’un plan régional de conservation, l’Agglomération de Québec mène une réflexion stratégique pour mieux intégrer la protection de ces milieux à la planification de l’aménagement de son territoire.

L’élaboration du PRMHH se base sur trois principes fondamentaux :

À terme, le plan classera les milieux selon leurs caractéristiques et leurs fonctions écologiques afin d’identifier ceux présentant le plus d’intérêt pour la conservation.

« J’invite tous les citoyens et les citoyennes à venir assister aux séances d’information et d’échanges portant sur le plan régional des milieux humides et hydriques en élaboration, a déclaré Mme Marie-Pierre Boucher, membre du comité exécutif responsable de la planification de l’aménagement du territoire. Il est primordial de protéger notre environnement et d’inclure les citoyens dans cette démarche pour les sensibiliser, mais aussi pour écouter leurs préoccupations. À la Ville, il est important plus que jamais de permettre la mise en place d’espaces où tous peuvent discuter de la manière dont nous protégeons, distribuons et préservons l’eau. La gestion de l’eau à Québec, ça touche tous les résidants de tous les quartiers. » 

Une démarche rigoureuse
Depuis 2020, la Ville a entrepris une démarche consultative afin d’enrichir sa réflexion de l’expertise et des connaissances de différents acteurs du territoire entourant la gestion intégrée de l’eau. Ainsi, elle a fait appel à une vingtaine de partenaires régionaux tels que les organismes de bassin versant, les MRC voisines et la Nation huronne-wendat.

L’Agglomération de Québec transmettra son projet de PRMHH au ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques en décembre 2022 qui assurera la conformité du plan par rapport aux attentes gouvernementales. 

Activités de participation publique
La Ville de Québec invite les citoyens de l’agglomération de Québec à s’informer sur le PRMHH, à comprendre les conséquences possibles et à saisir les occasions qu’il représente en prenant part aux activités de participation publique suivantes :

Activité

Date

En ligne

En salle

Séance d’information générale
(en ligne et en salle)

Jeudi 22 septembre 2022, à 19 h

Inscription obligatoire (Zoom et en salle)

Diffusion simultanée en ligne

Centre de loisirs
Trois-Saisons

1390, rue Buffon,
salle polyvalente rc09

Atelier d'information et d’échange thématique – Développement urbain et protection des milieux humides et hydriques  

Jeudi 13 octobre 2022, à 19 h

Inscription Zoom

En ligne seulement

Atelier d’information et d’échange thématique – Secteurs agricoles et forestiers, et protection des milieux humides et hydriques

Jeudi 20 octobre 2022, à 19 h

Inscription Zoom

En ligne seulement

Notons que la Loi ne rendait pas obligatoire la consultation grand public. Il s’agit d’une initiative de la Ville souhaitant sensibiliser la population à l’importance des milieux humides et hydriques et à leur protection.

Étant donné la complexité et la portée du PRMHH, des parties prenantes ciblées (obligatoires et élargies) ont pris part à différentes étapes de consultation dès 2020, en amont des séances publiques d’information.

Tous les renseignements sur les activités concernant le PRMHH se trouvent sur le site Internet au ville.quebec.qc.ca/consultations, sous l’onglet Plan régional des milieux humides et hydriques (PRMHH). 

Capital naturel d’une immense valeur
Québec est une ville d’eau. Plusieurs grandes rivières sillonnent son territoire et convergent vers le fleuve Saint-Laurent. On y retrouve également environ 80 lacs, dont le lac Saint-Charles, qui alimente près de 300 000 citoyens en eau potable. Les milieux humides et hydriques couvrent 8 % du territoire de l’agglomération de Québec.

En plus d’abriter une biodiversité riche et d’être prisés pour la pratique d’activités récréatives, ces milieux remplissent de nombreuses fonctions écologiques et représentent un capital naturel d’une immense valeur. Ils réduisent notamment les risques d’inondations, aident à lutter contre les changements climatiques et améliorent la qualité de l’eau en la filtrant. Une étude réalisée par des chercheurs québécois a estimé leur contribution à une valeur économique annuelle de 4,8 G$. (Wood, S.L.R., Dupras, J., Bergevin, C., Kermagoret, C. (2019))

Les détails concernant le PRMHH en cours d’élaboration se trouvent au ville.quebec.qc.ca/prmhh.



Com-2022-442