COVID-19 - Suivez l'état de situation concernant les services municipaux et les consignes aux citoyens. Plus d'informations

Fermer

Accueil / À propos de la ville / Planification et orientations / Aménagement urbain / Visions d’aménagement / Pôle urbain Wilfrid-Hamel–Laurentienne

Planification et orientations

Pôle urbain Wilfrid-Hamel–Laurentienne

La Ville souhaite doter le pôle urbain Wilfrid-Hamel–Laurentienne d’une vision en raison des enjeux d’aménagement et de développement du secteur. Elle veut aussi soutenir la mise en place du réseau structurant de transport en commun.

La démarche consultative permet à la population de participer à la définition de l’avenir du secteur Wilfrid-Hamel–Laurentienne.

Objectifs préliminaires

L’élaboration d’une vision d’aménagement permettra, entre autres, de :

  • valoriser et transformer ce secteur peu convivial en réel pôle urbain;
  • assurer une meilleure connexion de ce secteur au centre-ville;
  • faciliter les déplacements des résidants des quartiers voisins vers ce secteur;
  • orienter le développement immobilier, notamment en favorisant le réaménagement des terrains non occupés à leur plein potentiel;
  • soutenir l’implantation du nouveau réseau structurant de transport en commun.

Secteur d’intervention

Carte présentant le territoire d’intervention.

La zone prioritaire d’intervention englobe, entre autres, la zone commerciale Soumande, les abords du boulevard Wilfrid-Hamel, le secteur de la rue Bourdages, la zone industrielle du Colisée et la portion ouest du Vieux-Limoilou (Stadacona). Les aménagements situés de part et d’autre de l’autoroute Laurentienne, au sud de l’avenue Soumande, feront partie de l’analyse, ce pourquoi le secteur d’entrée de ville de Saint-Roch est inclus.

Sans toutefois être prioritaires, les secteurs se trouvant dans la zone d’étude élargie identifiée sur la carte (aires d’influence) ont été intégrés à l’exercice de planification puisqu’ils sont touchés de près par les activités et le développement du pôle.

Situation actuelle

Les principales activités du pôle urbain Wilfrid-Hamel–Laurentienne sont liées au commerce, à l’institution, au divertissement événementiel et à l’industrie, à l’exception de quelques zones résidentielles. Plusieurs propriétés sont sous-utilisées en raison d’une faible occupation au sol et de la présence de plusieurs parcs de stationnement. De plus, certaines fonctions, comme le commerce de grande surface, sont en pleine transformation et une réflexion doit porter sur leur avenir.

Coupé en deux par l’autoroute Laurentienne, le secteur est peu invitant, bien qu’il soit stratégiquement localisé à proximité du centre-ville. Les distances à parcourir entre les bâtiments ainsi que d’une rue à l’autre sont très grandes, contrairement aux quartiers voisins qui sont mieux adaptés à la marche (trame de rue quadrillée des quartiers Vieux-Limoilou, Saint-Roch et Vieux-Vanier). Dominé par les infrastructures dédiées à l’automobile (bretelles d’accès, stationnements de surface, etc), le secteur est caractérisé par des aménagements peu conviviaux pour les piétons et les cyclistes.

Enfin, les arbres sont en quantité insuffisante, ce qui favorise la formation d’îlots de chaleur.

La Ville tient à profiter de la mise en place du réseau structurant de transport en commun, d'infrastructures municipales d'importance, en plus des projets émergents de promoteurs privés, afin de se doter d’une vision lui permettant de mieux encadrer le réaménagement de ce secteur.

Galerie photo