Québec, l'accent d'Amérique
Menu Profil Recherche

Accueil > À propos de la ville > Planification et orientations > Environnement > Eau > Protection des sources d'eau

Protection des sources d'eau

Plan de protection des sources d'eau potable

Vidéo informative Diagnose du lac Saint-Charles - Protection des sources d'eau potable

Afin de réparer les erreurs du passé, de sécuriser le présent et de garantir l’avenir, la Communauté métropolitaine de Québec (CMQ), dont fait partie la Ville de Québec, se dote d’un plan de protection des sources d’eau potable privilégiant l’approche à barrières multiples. Cette approche vise à réduire au maximum les risques de contamination de la source jusqu’au robinet en protégeant diverses zones en amont des prises d’eau.

Afin de mettre en œuvre ce plan de protection, différents outils seront déployés :

  • création d’un observatoire métropolitain sur la protection des sources d’eau;
  • élaboration d’un programme de suivi des installations septiques autonomes;
  • établissement d’un Fonds métropolitain pour la protection des sources d’eau;
  • élaboration d’un plan de conservation des milieux naturels.

Pour tous les détails concernant la protection des sources d'eau potable, visitez le www.cmquebec.qc.ca/eau.

Gestion intégrée par bassin versant

Dans le but d’atteindre ses objectifs de protection, de restauration et de mise en valeur des plans d’eau, la Ville travaille en concertation avec tous les acteurs concernés. Ainsi, les conseils de bassins du lac Beauport, de la rivière Montmorency, du lac Saint-Augustin et de la rivière du Cap-Rouge, et l’Organisme des bassins versants de la Capitale, formés de représentants des municipalités, de groupes environnementaux, d’usagers et de citoyens, travaillent ensemble dans le but d’élaborer un plan directeur de l’eau qui oriente les politiques, enjeux, objectifs et plans d’action dans la gestion des bassins versants de la Ville.

Qu'est-ce qu'un bassin versant?

Un bassin versant est délimité par les lignes de partage des eaux dans lesquelles l’ensemble de l’eau tombée s’écoule vers un même exutoire (plan d’eau commun, lac, rivière, fleuve, mer).

Pour en savoir plus, consultez le site du ministère du Développement durable, Environnement et Lutte contre les changements climatiques.

Règlement de contrôle intérimaire

La Communauté métropolitaine de Québec a adopté, en 2016, le Règlement de contrôle intérimaire no 2016-74 visant à imposer des restrictions supplémentaires aux interventions humaines dans les bassins versants des prises d’eau de la Ville de Québec installées dans la rivière Saint-Charles et la rivière Montmorency.

Concrètement, cela signifie que tous les travaux et constructions réalisés à proximité de nos sources d’eau potable sont désormais soumis à des règles plus strictes qu’ailleurs sur le territoire, en fonction de 4 zones de vulnérabilité.

L’objectif de ce règlement n’est pas de contraindre les citoyens vivant à proximité d’un cours d’eau, mais bien d’assurer la qualité et la disponibilité de l’eau potable pour l’ensemble de la population.

En 2010, la Ville de Québec a développé des fiches d’information pratiques pour les citoyens qui désirent effectuer des travaux intérieurs et extérieurs sur leur propriété tout en respectant la réglementation et les normes en vigueur. Pour plus de détails, consultez la section Travaux sur la propriété - Secteurs soumis au RCI.

La Ville a également créé le Guide du promoteur, un document novateur qui s’adresse aux professionnels désirant développer dans les bassins versants de prises d’eau des rivières Saint-Charles et Montmorency.

Partagez cette page :

© Ville de Québec, 2017. Tous droits réservés.