Passer au contenu principal

Accueil / À propos de la ville / Planification et orientations / Transport / Réseau structurant de transport en commun

Planification et orientations

Réseau structurant de transport en commun

En route vers la modernité!

Avec une croissance démographique et économique soutenue, la mobilité des personnes constitue un enjeu majeur pour l’avenir de l’agglomération de Québec. Après plus de dix années de consultation et d’études, la Ville de Québec met en œuvre le plus important projet de transport collectif de son histoire. Prévu en 2026, le réseau structurant de transport en commun (RSTC) favorisera une meilleure fluidité de la circulation et assurera une cohabitation harmonieuse pour l’ensemble des usagers de la route, qu’ils soient automobilistes, utilisateurs du transport en commun, transporteurs, cyclistes ou piétons.

Étant donné le potentiel d’achalandage projeté, le choix optimal pour maximiser les déplacements en transport en commun comprend une combinaison de composantes : un tramway sur rail en site propre, des voies réservées, des parcours Métrobus à haute fréquence, un réseau local bonifié, des terminus et pôles d’échanges ainsi que des Parc-O-Bus.

Ces nouveaux modes de transport et installations seront :

  • Arrimés au réseau existant
  • Accessibles à tous
  • Exploitables en toute saison
  • Attrayants
  • Confortables
  • Efficients
  • Fiables

Le nouveau réseau mettra donc à profit, selon les secteurs, les solutions de transport adaptées aux besoins de déplacement dans l’agglomération.

Accéder au site du projet

Un réseau structurant de transport en commun, c’est quoi?

« La notion de réseau structurant de transport en commun est utilisée pour décrire un, ou un ensemble de parcours offrant un niveau de service suffisant pour influencer l’organisation du territoire – en favorisant par exemple la densification des villes.

Ce réseau joue également un rôle déterminant dans l’organisation de l’ensemble des transports collectifs (incluant le bateau, l’avion, les marchandises, etc) d’une région.

Un mode de transport n’est pas structurant en lui-même, cette caractéristique découle plutôt de la qualité de l’offre de service et de l’articulation étroite entre la planification de la mobilité et l’aménagement du territoire. »

Source : Collectivitesviables.org

Galerie photos