Québec, l'accent d'Amérique
Menu Profil Recherche

Accueil > Citoyens > Déplacements > Sécurité routière > Partage de la route

Partage de la route

Le printemps marque le retour des piétons, des cyclistes, des motocyclistes et des autres usagers de la route dans les rues de la ville. Plus qu’un espace de circulation, la route est également un endroit où se côtoient chaque jour les usagers. Il faut donc s’adapter aux conditions de chacun et se respecter mutuellement.

Et si l’on se partageait la rue?

Voici quelques conseils pour mieux vivre ensemble sur nos routes, extraits du Code de la sécurité routière (les numéros d’article sont publiés entre parenthèses).

En voiture

  • Assurez-vous de garder une distance sécuritaire lors du dépassement d’un cycliste et anticipez les changements de trajectoire. (art. 341)
  • Respectez les priorités de passage des piétons et des cyclistes qui traversent l’intersection avant d’effectuer un virage à droite. (art.349)
  • Immobilisez votre véhicule à une intersection avant le passage pour piétons ou la ligne d'arrêt afin de ne pas obstruer le passage. (art. 366 et 368)
  • Cédez le passage aux piétons engagés à un passage dûment identifié. (art. 410)
  • Faites preuve de prudence lors de l’ouverture de vos portières, pensez aux cyclistes! (art. 430)

Illustration de véhicules qui se partagent la route. Une flèche indique la présence d'une vidéo.
Capsule vidéo :
Les voies réservées

La Société de l’assurance automobile du Québec a lancé cinq capsules Web sur la courtoisie sur la route, présentant les différents gestes qui peuvent rendre la circulation sur la route plus agréable et plus harmonieuse. Visionnez-les!

À moto

  • Conduisez dans les zones destinées à cet effet. Évitez de vous faufiler entre les voitures ou de conduire sur les accotements ou pistes cyclables. (art. 418 et 478)
  • Redoublez de vigilance à l’approche d’une courbe ou d’une intersection. La majorité des accidents de motocyclette se produisent à ces endroits.
  • Faites-vous voir! Ne restez pas dans les angles morts des automobilistes.

Sachez qu’il n’est pas permis de rouler en moto dans le Vieux-Québec.

Les cyclistes doivent suivre les panneaux de signalisation, tout comme les conducteurs de véhicules. Lors de feu rouge ou panneau d’arrêt, les cyclistes doivent immobiliser complètement leur vélo et attendre le feu vert avant de traverser. Toujours rouler dans le sens de la circulation et signaler ses intentions aux automobilistes est obligatoire et diminue les risques d’accident. (Source: SAAQ)

À vélo

  • Respectez la signalisation et les arrêts obligatoires. (art. 368 et 488)
  • Signalez vos intentions lors d’un arrêt ou d’un virage et assurez-vous d’être visible (art. 490).
  • Circulez dans le sens de la circulation, à moins d’indication contraire. (art. 487)
  • À vélo, roulez en file lorsque vous êtes en groupe de 2 personnes et plus. (art.486)

Illustration d'un cycliste qui signale ses intentions. Une flèche indique la présence d'une vidéo.
Capsule vidéo :
Les signaux à vélo

Attention!
Il est INTERDIT de circuler en patins à roues alignées ou en planche à roulettes sur la voie publique. Le vélo, la planche à roulettes et la trottinette sont aussi INTERDITS sur les trottoirs. (art. 499)

À pied

  • Traversez aux intersections ou aux passages pour piétons identifiés. (art. 450)
  • Conformez-vous aux feux de circulation ou aux signaux pour piétons. (art. 444 et 445)
  • Assurez-vous de pouvoir traverser sans risque avant de vous engager dans un passage pour piétons. (art. 446)

Illustration d'un passage pour piétons. Une flèche indique la présence d'une vidéo.
Capsule vidéo :
Les passages pour piétons

Comme piéton, il vous est interdit de traverser en diagonale (art.451).

Apprenons à partager la route, car nous sommes tous, un jour ou l’autre, piéton, cycliste, motocycliste ou automobiliste!

Saviez-vous que...

Certains passages pour piétons sont de couleurs blanches et d’autres jaunes?
On utilise le marquage blanc pour les traverses situées aux approches des intersections contrôlées par des feux de circulation ou des panneaux d’arrêts. Le marquage jaune est quant à lui utilisé pour les traverses situées en milieu de rue, aux approches d’intersections non contrôlées ainsi qu’en milieu de rue lorsque la traversée est protégée par des feux pour piétons.

Partagez cette page :

© Ville de Québec, 2017. Tous droits réservés.