Accueil / Citoyens / Patrimoine / Blogue #PatrimoineVDQ / 2018 / Chronique toponymique : rue Irma-Levasseur

Patrimoine

Chronique toponymique : rue Irma-Levasseur

15 août 2018 (14 votes )

Texte d’Isabelle Lapointe

Cette chronique mensuelle rend hommage aux histoires cachées derrière les noms de lieux à Québec. Chaque mois, un auteur émergent soutenu par Première Ovation s’inspire du patrimoine pour créer de courtes œuvres où le réel croise l’imaginaire. En août, rencontrez Irma LeVasseur (1877-1964), première Québécoise francophone médecin, qui a donné son nom à une rue de Québec, ville où elle est née.

Rue Irma-LeVasseur

À Irma LeVasseur

Irma LeVasseur. Crédit : Archives du CHU de Québec.

Tu n’attends pas la permission
Ne baisses ni ne montes ton jupon
Devant les lois de la capine
Devant les prêtres de la médecine
Tu troques tes talons, ton corset
Tes jolis gants et tes dentelles
C’est toi qui portes le… chignon
Et le long sarrau de coton

Femme de tête
Fais à ta tête
L’histoire te donnera raison
Femme de tête
Femme, tu rêves…

Tu brises les murs, les conventions
Tu n’avances pas à reculons
Tu fonces dans les murs de béton
Avec tes bottes à cap de plomb
Les gens qui s’barricadent derrière
Voudraient bien sûr que t’abandonnes
À leur place, je f’rais… mes prières
Et je laisserais la place aux lionnes

Femme de tête
Fais à ta tête
L’histoire te donnera raison
Femme de tête
Femme, tu rêves…

Quand le tramway est arrêté
Toi tu n’as pas peur de marcher
Peut-être même que tu peux voler
Tu sais braver la gravité
Tu mènes des missions impossibles
Dans les méandres de Québec
Partout on a ton nom au bec
« Irma, docteure… Irma, docteuRE ? »

Femme de tête
Fais à ta tête
L’histoire te donnera raison
Femme de tête
Femme, tu rêves…

Peut-être as-tu l’âme d’un géant
Avec ta tête dans les nuages
Ça ne peut pas faire autrement
Tu portes tant d’enfants sur ton dos
Avec tes p’tits bras de madame
Tu construis pas juste des châteaux
Tu fais de grandes réparations
de p’tits cœurs en démolition

Femme de tête
T’as fait à ta tête
Et l’histoire
Te donnera mémoire
Femme de tête
Femme, je rêve…

Crédits

Isabelle Lapointe : paroles, composition, interprétation
Éric Savard : composition, arrangement, interprétation, réalisation

Québec ville de littérature UNESCO

Retour

Commentaire (0)
Trier par

Aucun commentaire. Soyez le premier à ajouter un commentaire