Accueil / Citoyens / Patrimoine / Blogue #PatrimoineVDQ / 2019 / La Cale du Port : Canot à glace

Patrimoine

La Cale du Port : Canot à glace

8 mars 2019 (9 votes )

Texte de Julie Turmel, Port de Québec

Cette chronique mensuelle mettra de l’avant des histoires et des événements maritimes. Désireux de partager la riche histoire du patrimoine maritime et naval de Québec, le Port de Québec exposera ici ses plus belles photos et souvenirs enfouis dans les trésors de la cale du Port, accompagnés d’images provenant des archives de la Ville de Québec.

Canot à glace

Considéré comme la porte d’entrée du Saint-Laurent, le Port de Québec représente le point de départ idéal pour la course en canot à glace du Carnaval. Située au niveau du rétrécissement du fleuve, la ligne de départ au Port offre une distance intéressante pour les canotiers qui mettent le cap vers la Rive-Sud, pour compléter deux à trois traversées consécutives entre le bassin Louise et Lévis (près de 6 km par traversée). Bien que cette fameuse course en canot du Carnaval ait lieu depuis près de 60 ans, la pratique en soi, elle, est adoptée depuis le début de la colonie.

En fait, la première utilisation du canot à glace remonte au tout début de l’histoire de Québec, alors que les habitants de la Rive-Sud s’en servent pour traverser les glaces du fleuve et rejoindre Québec. En effet, avant l’ouverture officielle de la voie maritime du Saint-Laurent en 1959, d’épaisses glaces se formaient entre les deux rives. Entre le 17e et le 19e siècle, comme l’épaisseur de la glace n’était jamais assurée pour parcourir le fleuve à pied, les canots à glace restaient un moyen efficace et fiable de se rendre à l’autre rive. En 1860, plus de deux cents canotiers assurent la traversée des personnes, des marchandises et du courrier.

Bien que cette pratique soit d’abord apparue par nécessité, elle prendra une forme compétitive vers la fin du 19e siècle, donnant lieu à la première course en canot à glace en 1894, à l’occasion de la première édition d’envergure du Carnaval de Québec.

Considérant son caractère historique et sa valeur patrimoniale, la pratique du canot à glace sur le fleuve Saint-Laurent a été désignée, en 2014, comme un élément du patrimoine immatériel du Québec par le ministère de la Culture et des Communications du Québec.

Sources :

Retour

Commentaire (0)
Trier par

Aucun commentaire. Soyez le premier à ajouter un commentaire