Accueil / Citoyens / Patrimoine / Toponymie / Fiche

Toponymie

Fiche

Paul-Comtois

avenue

28 février 1966

Quartier 4-5

Charlesbourg

O.T.J. , avenue de l'

Originaire de Saint-Thomas-de-Pierreville, dans la région de Nicolet-Yamaska, Paul Comtois (1895-1966) étudie à l'Université de Montréal et est reçu agronome en 1918. Il exerce sa profession dans son village natal pendant de nombreuses années avant d'entamer une carrière politique. Il sert d'abord la population de Saint-Thomas en tant que maire, de 1947 à 1961. Élu député conservateur à la Chambre des communes en 1957, il est nommé la même année ministre des Mines et des Relevés techniques dans le cabinet de John G. Diefenbaker, poste qu'il occupe jusqu'en 1961. Cette année-là, il devient le vingt-troisième lieutenant-gouverneur du Québec. Paul Comtois connaît une mort tragique dans l'incendie qui détruit la résidence officielle de Bois-de-Coulonge à Sillery, le 21 février 1966.

Ancien toponyme
L'avenue Paul-Comtois portait à l'origine le nom d'avenue de l'O.T.J., adopté le 14 septembre 1959 mais déjà en usage depuis plusieurs années. On y trouvait effectivement les installations de l'Œuvre des terrains de jeux (OTJ) de Charlesbourg, fondée en 1945 afin d'offrir aux jeunes des activités sportives et récréatives tout en veillant à leur éducation religieuse et sociale. D'abord logée dans un chalet construit sur le terrain du collège, l'OTJ emménage en 1953 dans un bâtiment situé à l'ouest du Trait-Carré et entouré d'un grand terrain de jeux. L'abbé Odilon Gauthier (1892-1980), curé de la paroisse de Saint-Charles-Borromée de 1951 à 1968, y est pour beaucoup dans le développement de l'œuvre. Gérée par la fabrique à partir de 1954, l'OTJ est cédée à la Ville en 1967. En 1971, l'organisme emprunte le nom de la paroisse où il se situe et devient les Loisirs Sainte-Maria-Goretti de Charlesbourg. La paroisse de Sainte-Maria-Goretti sera intégrée à celle de Saint-Charles-Borromée en 1998.

Sources

Résolution 6364 de la Cité de Charlesbourg, 28 février 1966; Règlement 186 de la Ville de Charlesbourg, 14 septembre 1959; Commission de toponymie du Québec. Liste des odonymes par municipalité - Charlesbourg, 2002; Jacques, Hélène et Carl Grenier. Désignation systémique en odonymie urbaine : le cas de la C.U.Q. - Charlesbourg, G.E.C.E.T., Université Laval, 1974; Collectif. Charlesbourg son histoire, tome 1, Charlesbourg, s.n., 2000.

Retour