Québec, l'accent d'Amérique
Menu Profil Recherche

Accueil > Citoyens > Police > À propos > Organisation > D'hier à aujourd'hui

Organisation - D'hier à aujourd'hui

Le Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) possède une riche histoire. Au moment de la fondation de Québec, ce sont les gouverneurs de la Nouvelle-France qui portent l’entière responsabilité du maintien de la loi et de l’ordre.

Dès 1651, on voit apparaître les premiers policiers dans les rues de Québec. Leur rôle se limite à combattre les incendies et à assurer la paix et la sécurité de la population de l’époque.

C’est au gouverneur Frontenac que revient la tâche d’établir, en 1673, une première réglementation pour encadrer les faits et gestes de la police en Nouvelle-France. Le 2 mai 1843, le conseil de ville de Québec forme le premier service de police structuré et digne de ce nom. Robert Henry Russell, auparavant officier de sa majesté, en devient le premier chef de police.

Ainsi, le Service de police de la Ville de Québec constitue l’une des plus vieilles organisations policières en Amérique du Nord.

Visitez les photos d'archives du Service de police.

Le 2e plus important service de police municipal

Quelque trois siècles et demi plus tard, en 2002, la fusion de six services de police donne naissance au nouveau Service de police de la Ville de Québec. Celui-ci devient alors le deuxième plus important corps de police municipal de la province.

Desservant une population de plus de 500 000 habitants, le Service de police de la Ville de Québec rend depuis ce temps des services d’un niveau de compétence 4, tels que décrits à la section Les six niveaux de services policiers du site Internet du ministère de la Sécurité publique du Québec.

La gamme de services étendus que le Service de police doit assumer en vertu de son niveau de compétence exige d’importantes ressources et une efficience continue dans ces quatre catégories d’activité :

  • Gendarmerie (patrouille);
  • Enquêtes;
  • Mesures d’urgence;
  • Services de soutien.

Constitué aujourd’hui de quelque 800 policiers et 200 employés civils, le personnel du Service de police est réparti dans ces trois grandes divisions :

  • Surveillance du territoire;
  • Services spécialisés;
  • Enquêtes et services spécialisés;
  • Affaires institutionnelles.

La symbolique de l’écusson
du Service de police

Les couleurs utilisées sur l’écusson du Service de police de la Ville de Québec sont le doré et le bleu.

Le doré représente la Force, la Foi, la Justice, la Richesse, la Constance et l’Éclat.

Le bleu souligne la Souveraineté, la Majesté, la Sérénité, la Bonne Réputation, le Savoir, la Clarté et la Loyauté.

Le vaisseau Don de Dieu, que l’on aperçoit sur les armoiries et l’écusson, rappelle la fondation de Québec en 1608 par Samuel de Champlain. Il fait aussi référence à la vocation maritime de la ville. Ses voiles gonflées symbolisent la fermeté et la vaillance de la population.

Partagez cette page :

© Ville de Québec, 2017. Tous droits réservés.