Québec, l'accent d'Amérique
Menu Profil Recherche

Accueil > Citoyens > Propriété > Arbres, plantes et pelouses > Maladies d'arbres

Arbres, plantes et pelouses - Maladies d'arbres

La Ville investit plusieurs centaines de milliers de dollars par année dans son programme d’entretien des arbres publics. Il y a deux volets importants dans ce programme, soit :

  • la taille des végétaux;
  • la détection et le contrôle des maladies et des ravageurs.

La détection et le contrôle des maladies et des ravageurs s’effectuent selon les principes de la lutte intégrée, qui privilégie des méthodes préventives d’entretien et de détection, l’application de produits biologiques et l’utilisation minimale de pesticides.

Maladies d'arbres

Ce que vous pouvez faire

  • Lorsqu’un symptôme se présente, identifiez-en d’abord la cause (maladie, insecte, facteur abiotique).
  • Si les dommages ne sont pas importants ou que le ravageur n’est pas récurrent, soyez patient et tolérant.
  • Si vous devez vous débarrasser du ravageur, optez d’abord pour des méthodes physiques (enlèvement manuel, utilisation d’un puissant jet d’eau).
  • Si rien ne fonctionne, utilisez un produit à faible impact. Votre jardinerie saura vous informer sur les produits disponibles.
  • Signalez au personnel du 311 tout arbre présentant des symptômes de la maladie, de même que les arbres blessés ou morts.
  • Pour aider à limiter la propagation des espèces envahissantes à nos forêts :
    • Achetez et brûlez uniquement du bois de chauffage local.
    • Renseignez-vous sur l'origine de votre bois de chauffage.
    • Laissez les objets ou les matières provenant de la nature dans leur milieu.

Saviez-vous que...

Le déplacement de bois de chauffage, même sur une distance de quelques kilomètres, peut favoriser la propagation d'espèces envahissantes à nos forêts?

Renseignements supplémentaires

Pour en savoir plus, consultez la section Ne déplacez pas de bois de chauffage du site de l'Agence canadienne d'inspection des aliments.

Partagez cette page :

© Ville de Québec, 2017. Tous droits réservés.