Québec, l'accent d'Amérique
Menu Profil Recherche

Accueil > Citoyens > Propriété > Arbres, plantes et pelouses > Maladies d'arbres > Tache goudronneuse de l'érable

Maladies d'arbres - Tache goudronneuse de l'érable

Tache goudronneuse de l'érable.

La tache goudronneuse de l'érable est causée par un champignon microscopique. La maladie se manifeste graduellement par des taches, qui prennent une coloration noire et une apparence goudronneuse vers le milieu de l'été.

Une infection sévère peut causer prématurément la chute de feuilles. Cette infection est souvent spectaculaire, mais elle met rarement la vie des arbres en danger.

Les champignons passent l'hiver sur les feuilles infectées au sol. Puis au printemps, transportés par le vent et les éclaboussures d'eau de pluie, ils peuvent réinfecter les nouvelles feuilles.

L’érable de Norvège est principalement touché par cette maladie, mais aussi l’érable rouge, l’érable argenté et l’érable à sucre.

Comment prévenir les infections?

Pour prévenir des infections répétées, qui risquent d'affaiblir l'arbre à la longue, il est recommandé :

  • D'éclaircir les branches et brindilles de l'érable pour améliorer la circulation de l'air et favoriser un séchage plus rapide du feuillage.
  • De maintenir l'arbre en bonne santé en appliquant au besoin un fertilisant adéquat et en l'arrosant à sa base en période de sécheresse.
  • De ramasser et de jeter les feuilles infectées tombées au sol pour éviter de nouvelles infections.

La Ville ne traite pas spécifiquement les érables infectés par la tache goudronneuse, mais maintient les érables municipaux en bonne santé dans le cadre de son programme d'entretien.

Important

Le feuillicyclage (tondre les feuilles et les laisser au sol) ne doit pas être pratiqué lorsque des feuilles sont atteintes de la tache goudronneuse, pour éviter la propagation du champignon. Ramassez-les et déposez-les dans des sacs en papier, orange ou transparents et mettez-les en bordure de rue pour la collecte des résidus verts.

Partagez cette page :

© Ville de Québec, 2017. Tous droits réservés.