Québec, l'accent d'Amérique
Menu Profil Recherche

Accueil > Citoyens > Propriété > Arbres, plantes et pelouses > Pesticides

Arbres, plantes et pelouses - Pesticides

L’utilisation abusive ou répétée des pesticides entraîne des effets néfastes sur la diversité végétale et faunique ainsi que sur la santé humaine. C’est pourquoi la Ville de Québec préconise une gestion écologique qui vise à utiliser moins de pesticides, mais aussi à entretenir les végétaux de façon à limiter les effets négatifs sur l’environnement.

Cette pratique sollicite les différentes ressources requises pour faire pousser les végétaux dans une perspective de développement durable, notamment :

  • l'eau comme ressource à économiser;
  • le sol comme organisme vivant à nourrir et à protéger;
  • la biodiversité végétale et animale à préserver;
  • la consommation énergétique à réduire.

Comment limiter l'utilisation des pesticides?

Choisissez des cultivars indigènes et résistants

Plusieurs cultivars ou espèces de graminées à gazon sont peu résistants dans nos conditions climatiques. Choisissez des plants résistants au climat québécois afin de limiter les interventions pour les maintenir en santé et les protéger des ravageurs.

Procédez à un entretien régulier

En meilleure santé, la plante sera plus apte à faire face aux ravageurs et à l’envahissement des mauvaises herbes. Pour cela, procédez à un entretien régulier qui comprend la fertilisation, l’aération (dans le cas de la pelouse) et l’irrigation, en cas de besoin.

Respectez les caractéristiques du sol

Le sol possède des propriétés physiques, chimiques et biologiques qui varient d'un lieu à l'autre. Optez pour les plantes qui conviennent au type de sol auquel vous avez affaire.

Choisissez l’intervention la plus appropriée

Une fois le problème identifié (présence de ravageurs, envahissement par les mauvaises herbes, etc.), commencez par un enlèvement manuel, le traitement le plus connu et le plus efficace. Si le problème persiste et s’aggrave, traitez, en dernier recours, avec un pesticide à faible impact. N’hésitez pas à vous informer auprès d’un expert pour régler le problème.

Pesticides à faible impact
Catégories de pesticidesIngrédients actifs
Insecticides
  • Acétamipride
  • Acide borique
  • Borax
  • Dioxyde de silicium (terre diatomée)
  • Méthoprène
  • Octaborate disodique tétrahydrate
  • Phosphate ferrique
  • Savon insecticide
  • Spinosad
Herbicides
  • Acide acétique
  • Mélange d’acides caprique et pélargonique
  • Savon herbicide
Fongicides
  • Soufre
  • Sulfure de calcium ou polysulfure de calcium
Biopesticides
  • Ingrédients actifs homologués par le fédéral

Source : MDDEP, 2003

Pour plus de détails, consultez le Code de gestion des pesticides sur le site du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs.

Réglementation

La Ville dispose d’un Règlement de l'agglomération sur les pesticides, les engrais et les composts, R.A.V.Q. 359 qui contrôle l’utilisation de ces produits à proximité d’une source d’approvisionnement en eau potable et de certains lacs.

Vous connaissez le règlement sur les pesticides? À l’instar des autres mesures adoptées par la Ville, il sert à protéger les sources d’approvisionnement en eau potable et les autres plans d’eau.

Donc, si vous souhaitez faire usage de pesticides ou d’engrais aux abords d’un cours d’eau, soyez vigilants. Comme le fait voir l’illustration ci-dessous, les normes varient en fonction de la proximité.

Bande de 30 mètres à partir du cours d’eau : aucun pesticide n’est permis, seuls les engrais naturels sont autorisés. Bande de 300 mètres à partir du cours d’eau : s’il y a infestation par un ravageur et qu’elle est majeure, seuls les pesticides à faible impact sont autorisés, tous les types d’engrais sont permis.

Bande de 30 mètres à partir du cours d’eau : aucun pesticide n’est permis, seuls les engrais naturels sont autorisés.

Bande de 300 mètres à partir du cours d’eau : s’il y a infestation par un ravageur et qu’elle est majeure, seuls les pesticides à faible impact sont autorisés, tous les types d’engrais sont permis.

Un règlement, des alternatives

Dépliant Pesticides et engrais, un règlement à votre portée.

Des aménagements paysagers sans pesticide et sans engrais chimique, c’est possible. Voici quelques principes et des solutions pratiques.

  • Des plantes en santé sont moins sujettes aux infestations de ravageurs et de mauvaises herbes.
  • Choisissez une semence ou des plantes adaptées aux conditions de votre sol et résistantes aux insectes et maladies.
  • Augmentez la diversité végétale sur votre terrain. Les ravageurs n’attaqueront jamais toutes les espèces en même temps.
  • Maintenez votre pelouse à une hauteur entre 6 et 8 cm. Ne coupez pas plus du tiers de sa hauteur et faites-le avec des lames bien aiguisées. Laissez les rognures sur place, il s’agit d’une bonne source d’azote. Arrachez les mauvaises herbes manuellement.
  • Choisissez des fertilisants naturels. Le compost, par exemple, est riche en éléments nutritifs et aide le développement des organismes bénéfiques du sol.
  • D’autres produits sont disponibles dans les centres jardins (farines de poisson et d’os, algues séchées, etc).
  • Inspectez votre pelouse, vos plantes, arbres et arbustes régulièrement : vous préviendrez peut-être une future infestation!

La Ville dispose d’un Règlement de l'agglomération sur les pesticides, les engrais et les composts, R.A.V.Q. 359 qui contrôle l’utilisation de ces produits à proximité d’une source d’approvisionnement en eau potable et de certains lacs.

Renseignements supplémentaires

Document

Autre site

Partagez cette page :

© Ville de Québec, 2017. Tous droits réservés.