Québec, l'accent d'Amérique
Menu Profil Recherche

Accueil > Citoyens > Propriété > Arbres, plantes et pelouses > Plantes nuisibles > Herbe à la puce

Plantes nuisibles - Herbe à la puce

L’herbe à la puce est une plante ligneuse, vivace et indigène formant des peuplements denses en bordure des routes, cours d'eau, bois et terrains non cultivés. Elle se répand à l'aide de graines et de tiges souterraines (Rhizomes).

Comment reconnaître l’herbe à la puce?

Ses feuilles, particulièrement lustrées, sont trilobées et présentent des nervures très marquées et des marges inégales.

Herbe à la puce

En juin et juillet, l'herbe à la puce produit des grappes de petites fleurs blanchâtres à verdâtres qui sont souvent dissimulées par le feuillage.

En septembre, des fruits globuleux et cireux, de la taille d'un pois sec, font leur apparition. Leur coloration passe du vert au blanc jaune. Les grappes de fruits peuvent persister sur les plants dénudés pendant tout l'hiver.

Il est possible de confondre l'herbe à la puce avec l’herbe à poux et l'armoise vulgaire. Pour connaître les distinctions entre ces espèces, consultez L'herbe à poux et l'herbe à la puce... ce n'est pas pareil....

Pourquoi l’herbe à la puce est‑elle nuisible?

La sève de l'herbe à la puce renferme de l'urushiol, un allergène qui cause une douloureuse inflammation de la peau (dermite de contact allergique) chez environ 85 % de la population. L'urushiol est présent dans toutes les parties de la plante, à l'exception du pollen. Cette substance est libérée lorsque la plante est endommagée. L'urushiol étant huileux et non volatile, il adhère aux outils de jardinage, aux vêtements et au pelage des animaux. Il conserve sa toxicité pendant une très longue période.

Comment protéger votre santé?

  • Portez des gants en vinyle pour manipuler cette plante.
  • Portez des souliers fermés, des bas et des pantalons lorsque vous fréquentez des secteurs fortement colonisés par cette plante.

Quoi faire en contact avec la sève?

  • Lavez le plus rapidement possible à l'eau froide toutes les régions de votre corps exposées, sans oublier le dessous des ongles.
  • Lavez vos vêtements et objets contaminés plusieurs fois à l'eau chaude savonneuse.
  • Lavez vos animaux de compagnie à l'eau et au savon.
  • Pour calmer la démangeaison, appliquez des compresses d'eau fraîche ou imbibées d'une solution de bicarbonate de soude. Certains médicaments en vente libre peuvent soulager (consultez un pharmacien).
  • Si les symptômes sont sévères ou étendus, ou s'ils sont accompagnés de fièvre, consultez un médecin.

Comment l'éliminer?

La Ville élimine l’herbe à la puce lorsqu’il y a un risque de contact avec les citoyens. Dans des milieux très fréquentés, elle traite la plante avec un herbicide. Dans les parcs naturels et en bordure des sentiers, elle affiche des avertissements pour signaler sa présence.

Les plants d'herbe à la puce ne doivent jamais être compostés ou jetés dans la nature. Ils doivent être placés dans des sacs à ordures robustes et jetés aux ordures.

Renseignements supplémentaires

Pour en savoir plus, consultez la fiche Herbe à la puce du ministère du Développement durable, Environnement et Lutte contre les changements climatiques ou le Portail santé mieux-être.

Partagez cette page :

© Ville de Québec, 2017. Tous droits réservés.