Québec, l'accent d'Amérique
Menu Profil Recherche

Patrimoine

Accueil > Culture et patrimoine > Patrimoine > Archives > Blogue #ArchivesVDQ > Le méandre de la rivière Saint-Charles

Le méandre de la rivière Saint-Charles

(9 votes ) 26 octobre 2017

Êtes-vous de ceux qui, comme moi, aiment contempler des photographies et négatifs anciens du paysage urbain de la Capitale nationale ?

Le premier négatif présenté dans la galerie (numéro N023526) montre une vue aérienne de la Basse-Ville de Québec en 1945 avant les travaux majeurs de réaménagement du lit de la rivière Saint-Charles dans les années 1950. À cette époque, il y existait deux presqu’îles, le parc Victoria se trouvant sur l’une d’entre elles, et elles formaient ce que l’on appelait le méandre de la rivière Saint-Charles. Par son emplacement, le parc urbain profitait à la fois aux résidents de Saint-Sauveur et de Saint-Roch et constituait un parc quasi insulaire et fort charmant.

En 1957, des changements sont apportés dans ce secteur de la Basse-Ville et le méandre de la rivière est alors asséché puis remblayé, entrainant la démolition du pont Parent. Les nouveaux terrains résultant de l’assèchement du méandre ont servi à construire des équipements récréatifs et l’autoroute Laurentienne.

Malgré ces transformations, le parc Victoria demeure aujourd’hui un espace vert, au cœur de la ville, où il est agréable de se promener et de pratiquer diverses activités sportives.

Vous désirez en savoir davantage sur l’histoire du parc Victoria et sa dénomination ? Consultez sa fiche dédiée dans le Répertoire des toponymes.

- Justine Fraser

Commentaire (0)
Trier par

Aucun commentaire. Soyez le premier à ajouter un commentaire

Partagez cette page :

© Ville de Québec, 2017. Tous droits réservés.