Québec, l'accent d'Amérique
Menu Profil Recherche

Culture

Accueil > Culture et patrimoine > Culture > Art public > Répertoire des oeuvres d'art public > Secteur n˚7 - Saint-Jean-Baptiste

Secteur n˚7 - Saint-Jean-Baptiste

Dispute philosophique S’arracher une âme de nos âmes Car (ou Les ados de Mio) Place du Faubourg Si… ou Le penseur de Mio La petite liseuse
149
Dispute philosophique

Dispute philosophique

Lewis Pagé

1972

269, boulevard René-Lévesque Est

Sur le terrain du Grand Théâtre, trois sages assis en cercle semblent en pleine discussion. Mais l’atmosphère est au calme et à la réflexion plus qu’à la dispute. Fidèle à sa manière minimaliste, Lewis Pagé a exprimé en quelques traits bien accusés la profondeur de l’esprit humain.


150
S’arracher une âme de nos âmes

S’arracher une âme de nos âmes

Michel Bois

1992

939, avenue De Salaberry

Cette murale se présente sous la forme d’un triptyque pour illustrer les trois actes d’une pièce de théâtre. Elle regorge de symboles associés à l’art dramatique, la poésie, la littérature, la peinture et la sculpture, comme un hommage à l’esprit de création qui anime l’être humain.


151
Car (ou Les ados de Mio)

Car (ou Les ados de Mio)

Réjean Migneault

2004

Parc Lockwell

Traitant du thème de la jeunesse, l’œuvre met en scène trois adolescents dont les corps semblent s’enrouler autour d’une colonne en spirale. Il émane du groupe un déséquilibre dynamique et une force solidaire tout à la fois. La base constituée de plusieurs mains forme une sorte de frise symbolisant l’esprit grégaire des adolescents.


152
Place du Faubourg

Place du Faubourg

François C. Robidoux

1992

Place du Faubourg

À l’intersection des rues Saint-Jean et Philippe-Dorval, cet ensemble en trois parties évoque par ses formes l’architecture du quartier. Les matériaux contrastants dont il est constitué – la pierre, le cuivre oxydé, l’acier inoxydable – sont à l’image de l’évolution du paysage bâti de l’ancien faubourg.


153
Si… ou Le penseur de Mio

Si… ou Le penseur de Mio

Réjean Migneault

1993

490, rue Saint-Jean

Le familier côtoie l’inattendu dans cette sculpture dont le personnage principal rappelle Le penseur de Rodin. Les figures mythiques qui l’entourent ajoutent au caractère étrange et déroutant de la composition.


154
La petite liseuse

La petite liseuse

Lewis Pagé

2007

755, rue Saint-Jean

La sculpture en bronze, posée sur un socle en granit, est adjacente à la bibliothèque Saint-Jean-Baptiste. Elle représente une jeune fille assise en tailleur, plongée dans la lecture d’un livre. Le personnage est coiffé d’une casquette du Festival d’été de Québec. L’artiste a su rendre avec sensibilité et une grande économie de moyens toute la concentration de la jeune liseuse.







Partagez cette page :

© Ville de Québec, 2017. Tous droits réservés.