Québec, l'accent d'Amérique
Menu Profil Recherche

Culture

Accueil > Culture et patrimoine > Culture > Art public > Répertoire des oeuvres d'art public > Secteur n˚8 - Montcalm

Secteur n˚8 - Montcalm

Monument des Braves Monument Joseph-François-Perrault Monument Saint-Joseph Monument Wolfe Le passage du temps Petit oblique (unité 1) Liberté Event Horizon Sans titre (Artiste : Paul Lacroix) Demeure III «Ne partez pas» Sans titre (Artiste : Claude Théberge) Deux arcs de 245,5° chacun Et… ou La Vénus de Mio La Victoire et le Sphinx Monument Cornelius-Krieghoff Buste de Lévis Buste de Murray Palindrome Monument Albert H. G. Grey Toron La Cavalière Hommage au Tiers-Monde Palimpseste sur la pierre tombale de Mies van der Rohe La Tour Trombe Abstraction Z Jacks Guerrier cosmique 10 pieds cubes rouges par seconde Interlude Les petits cochons
155
Monument des Braves

Monument des Braves

Charles Baillairgé

1863

Parc des Braves

Portant lance et bouclier, une statue de Bellone, déesse romaine de la guerre, trône sur une colonne entourée de canons. Ce monument honore la mémoire de Lévis et de Murray, commandants respectifs des forces française et britannique qui se sont affrontées lors de la bataille de Sainte-Foy en 1760. Il rend aussi hommage aux soldats morts au combat.


156
S’arracher une âme de nos âmes

Monument Joseph-François-Perrault

Raoul Hunter

1961

École secondaire Joseph-François-Perrault, 140, chemin Sainte-Foy

Le monument rappelle le souvenir d’une figure centrale de l’histoire de l’enseignement public au Québec. Philanthrope, homme politique et pédagogue respecté, Joseph-François Perrault plaide en faveur de l’instruction obligatoire, non confessionnelle et gratuite pour tous, une position très avant-gardiste au début du 19e siècle.


157
Monument Saint-Joseph

Monument Saint-Joseph

Alyre Prévost

1912

560, chemin Sainte-Foy

La statue de Saint-Joseph tenant l’enfant Jésus contre son épaule et un lys dans la main droite fait face à la maison mère et à l’oratoire des Sœurs de Saint-Joseph de Saint-Vallier.


158
Monument Wolfe

Monument Wolfe

Aucun

1965

Parc des Champs-de-Bataille, angle des avenues Wolfe-Montcalm et George-VI

Une colonne surmontée d’un casque et d’une épée à l’antique se dresse à l’endroit où aurait péri le général britannique James Wolfe lors de la bataille des Plaines d’Abraham, le 13 septembre 1759. Il s’agit d’une réplique du monument de 1913 qui avait été détruit en 1963 par des partisans du Front de libération du Québec.


159
Le passage du temps

Le passage du temps

Danielle April

1993

Caisse Desjardins du Plateau, 1165, avenue De Bourlamaque

Cette murale emprunte la forme d’un tilleul où trois saisons sont représentées, la quatrième étant l’imaginaire, tandis qu’au-dessus l’horloge rythme le passage du temps. Un vase de métal contient la mémoire en éveil.


160
Petit oblique (unité 1)

Petit oblique (unité 1)

Pierre Bourgault

1987

Centre communautaire Lucien-Borne, 100, chemin Sainte-Foy

Une structure filiforme peinte en bleu, reposant sur une colonnade, transcrit formellement l’état de tension d’un muscle en action. Le tout surmonte un podium à double escalier et se prolonge au portique.


161
Petit oblique (unité 1)

Liberté

Charles Daudelin

1995

Jardin de sculptures Julie et Christian Lassonde, 1, avenue Wolfe-Montcalm

En acier et en verre, la haute silhouette dressée face au fleuve Saint-Laurent s’illumine à la tombée de la nuit pour en amplifier l’effet dramatique.

Photo : © Succession Charles Daudelin / SODRAC (2016)


162
Event Horizon

Event Horizon

Bill Vazan

1989-1991

Jardin de sculptures Julie et Christian Lassonde, 1, avenue Wolfe-Montcalm

Le bloc de granit est parcouru de vagues et de volutes entrelacées, gravées au jet de sable. Ces motifs rappellent d’anciens pétroglyphes, source d’inspiration pour Vazan, un pionnier du land art au Canada.


163
Sans titre

Sans titre

Paul Lacroix

1958

Édifice Loto-Québec, 955, Grande Allée Ouest

Recherche de la forme pure, cette sculpture présente un jeu de volumes, de lignes et de plans assemblés de façon à tirer de la matière, le bronze, le maximum de plasticité et de finesse.

Photo : © Succession Paul Lacroix / SODRAC (2016)


164
Demeure III

Demeure III

Étienne Martin

1960

Jardin de sculptures Julie et Christian Lassonde, 1, avenue Wolfe-Montcalm

Un espace intime, formé de modules placés en cercle pour en protéger le cœur, a été créé au beau milieu d’un endroit public. L’ensemble sculptural est à la fois un lieu et la représentation des êtres qui l’habitent.

Photo : © Succession Etienne Martin / SODRAC (2016)


165
« Ne partez pas »

« Ne partez pas »

Lewis Pagé

1966

Jardin de sculptures Julie et Christian Lassonde, 1, avenue Wolfe-Montcalm

Les « branches » en demi-lune de cette sculpture arborescente semblent prêtes à capter la lumière, quelle qu’en soit la provenance.


166
Sans titre

Sans titre

Claude Théberge

1970

Appartements Le Saint-Laurent, 250, Grande Allée Ouest

L’œuvre d’art dynamise la façade de l’édifice : lignes et formes géométriques inscrites dans le béton créent un jeu de relief toujours changeant selon la lumière ambiante.


167
Sans titre

Deux arcs de 245,5° chacun

Bernar Venet

1997

Jardin de sculptures Julie et Christian Lassonde, 1, avenue Wolfe-Montcalm

Disposés sur une plateforme en un parfait équilibre, deux arcs se chevauchant à demi interprètent le phénomène de la gravité.

Photo : © Bernar Venet / SODRAC (2016)


168
Et … ou La Vénus de Mio

Et … ou La Vénus de Mio

Réjean Migneault

1999

51, rue Crémazie Ouest

Sous l’aspect d’une figure de proue, cette œuvre réinterprète l’image de la Vénus mythique pour rendre hommage à la force éternelle des femmes. On y reconnaît les trois Grâces, divinités de la beauté. À leurs pieds, la tête de Méduse, dont le regard pétrifiait quiconque osait la fixer.


169
La Victoire et le Sphinx

La Victoire et le Sphinx

Jean-Paul Riopelle

1963, fonte 1965

Jardin de sculptures Julie et Christian Lassonde, 1, avenue Wolfe-Montcalm

Le Musée national des beaux-arts du Québec expose nombre d’œuvres de Jean-Paul Riopelle, dont ce bronze imposant à la frontière du figuratif et de l’abstraction installé dans le jardin de sculptures.

Photo : © Succession Jean Paul Riopelle / SODRAC (2016)


170
Monument Cornelius-Krieghoff

Monument Cornelius-Krieghoff

Gérard Thériault

2001

Maison Cornelius-Krieghoff, 115, Grande Allée Ouest

Cornelius Krieghoff, l’un des peintres canadiens les plus populaires du 19e siècle, est renommé pour ses paysages hivernaux et ses scènes pittoresques de la vie rurale québécoise. Le monument intègre une reproduction du tableau Québec vu de la pointe de Levy, peint en 1853.


171
Buste de Lévis

Buste de Lévis

Michel Binette

2010

Parc des Braves

Ce bronze immortalise les traits de François-Gaston, chevalier de Lévis, commandant des troupes françaises et vainqueur de la bataille de Sainte-Foy qui a eu lieu le 28 avril 1760. Le monument a été dévoilé à l’occasion du 250e anniversaire de cet événement historique.


172
Buste de Murray

Buste de Murray

Michel Binette

2010

Parc des Braves

Faisant pendant au bronze du chevalier de Lévis, cette œuvre perpétue le souvenir du général James Murray, commandant des troupes britanniques lors de la bataille de Sainte-Foy, le 28 avril 1760.


173
Palindrome

Palindrome

Sylvie Cloutier

2008

55, chemin Sainte-Foy

Ce relief ajouré à motifs géométriques offre différentes lectures selon l’angle de vision et l’éclairage ambiant. Alors que les 28 colonnes ressemblent à des bandes de papier plié, les losanges ouverts et fermés évoquent les mailles d’un tricot ou encore les écailles d’une aile de papillon.


174
Monument Albert H. G. Grey

Monument Albert H. G. Grey

Frank Lascelles

1920

Avenue George-VI

Albert Henry George Grey, 4e comte Grey, né à Londres, est gouverneur général du Canada de 1904 à 1911. Il participe à l’organisation des fêtes du tricentenaire de Québec en 1908 et lance une grande campagne de financement pour faire des plaines d’Abraham un parc national. Son buste, réalisé en 1920, se trouvait auparavant dans les bureaux de la Commission des champs de bataille nationaux.

Photo : © Archives Commission des champs de bataille nationaux


175
Toron

Toron

Eloul Kosso

1979

Jardin de sculptures Julie et Christian Lassonde, avenue George-VI

La pureté des formes géométriques crée dans l’espace des jeux harmonieux de tension et d’équilibre. Cette sculpture est l’illustration éloquente d’une dualité : la stabilité des axes verticaux, opposée à l’effet de glissement, de déséquilibre, suggéré par la découpe en diagonale dans le corps monolithique.


176
La Cavalière

La Cavalière

Charles Daudelin

1963

Jardin de sculptures Julie et Christian Lassonde, avenue George-VI

Sous des apparences plutôt classiques, cette œuvre dénote l’influence du surréalisme par ses formes épurées et sa sensualité exacerbée. L’ample mouvement de la composition de même que l’échelle généreuse, qui appelle l’espace public, procèdent d’une volonté de démocratiser l’accès à l’art tout en humanisant nos espaces de vie et de circulation.

Photo : © Succession Charles Daudelin / SODRAC (2016)


177
Hommage au Tiers-Monde

Hommage au Tiers-Monde

Armand Vaillancourt

1967

Jardin de sculptures Julie et Christian Lassonde, avenue George-VI

L’artiste a exploité les qualités rugueuses de la fonte pour signer une œuvre d’une grande expressivité, à la fois tourmentée et violente. Des forces surhumaines semblent avoir agi sur la forme de la sculpture, qui malgré son aspect éclaté demeure cohésive et entière, une image de la résistance.

Photo : © Succession Armand Vaillancourt / SODRAC (2016)


178
Palimpseste sur la pierre tombale de Mies van der Rohe

Palimpseste sur la pierre tombale de Mies van der Rohe

Claude Tousignant

1987

Jardin de sculptures Julie et Christian Lassonde, avenue George-VI

L’œuvre est un hommage à l’architecte d’avant-garde américain d’origine allemande, Ludwig Mies van der Rohe (1886-1969), qui s’est imposé comme le maître de l’architecture en acier et en verre.


179
La Tour

La Tour

Jean-Paul Riopelle

1969-1970, fonte 1974

Jardin de sculptures Julie et Christian Lassonde, avenue George-VI

Cette sculpture monumentale dresse sa silhouette couronnée, tel un colosse campé sur son socle qui en appellerait aux forces de la nature. Figure totémique, elle se présente comme la déesse-mère abritant en son sein les hiboux emblématiques qui hantent l’univers de Riopelle. L’œuvre est issue d’un ensemble sculptural, La joute, exécuté en glaise en 1969-1970.

Photo : © Succession Jean Paul Riopelle / SODRAC (2016)


180
La Tour

Trombe

Jean-Pierre Morin

2008

Jardin de sculptures Julie et Christian Lassonde, avenue George-VI

Trombe a l’aspect d’une goutte inversée animée d’un mouvement tourbillonnant. Par son apparente instabilité, elle éveille un sentiment d’étrangeté, voire de danger imminent. Elle dégage en même temps, à la manière d’un menhir, une énergie qui semble provenir des profondeurs de la Terre.


181
Abstraction Z

Abstraction Z

Jacques Hurtubise

1960

Jardin de sculptures Julie et Christian Lassonde, avenue George-VI

Œuvre singulière dans la production du peintre, cette sculpture se compose d’un assemblage de lames de métal brut esquissant la lettre Z. Elle inscrit dans l’espace une figure libre qui conserve l’énergie et l’impétuosité de l’écriture gestuelle des tableaux que l’artiste a livrés à la même époque.

Photo : © Succession Jacques Hurtubise / SODRAC (2016)


182
Jacks

Jacks

Henry Saxe

1977 (socle en 2009)

Jardin de sculptures Julie et Christian Lassonde, avenue George-VI

Déployant ses formes à l’horizontale et près du sol, Jacks fait partie de ces œuvres qui sont conçues pour s’intégrer à l’espace et participer au paysage. Les principes d’équilibre et de tension, sujet d’exploration récurrent chez l’artiste, y sont mis en évidence dans un réseau complexe de relations spatiales.

Photo : © Henry Saxe / SODRAC (2016)


183
Jacks

Guerrier cosmique

Marcel Braitstein

Vers 1969

Jardin de sculptures Julie et Christian Lassonde, avenue George-VI

Une créature fantastique emprunte l’apparence d’un oiseau au long bec, les ailes déployées, au milieu desquelles irradient des tiges et des lames évoquant un plumage dressé. Toute de métal sombre, l’œuvre dégage une force brute, une sourde menace, comme le suggère le titre.


184
10 pieds cubes rouges par seconde

10 pieds cubes rouges par seconde

Claude Millette

2013

Jardin de sculptures Julie et Christian Lassonde - Derrière pavillon Charles Baillairgé du MNBAQ

Dix cubes rouges forment une colonne ondoyante qui paraît plus ou moins stable, comme si le sculpteur les avait projetés en l’air pour les arrêter en plein mouvement, saisis dans le temps et dans l’espace. La base en aluminium accentue cette impression : les cubes semblent jaillir spontanément d’une canalisation sortie de terre.


185
Interlude

Interlude

Michel de Broin

2016

Musée national des beaux-arts du Québec, 171-179, Grande Allée Ouest

Ce faux téléviseur où brûlent de vraies flammes est le parfait contrepied du feu de foyer simulé qui anime notre petit écran, le temps d’un interlude. En détournant ainsi les idées et les objets usuels, l’artiste se livre à une critique des systèmes techniques et sociaux où les simulacres l’emportent sur l’expérience de la réalité concrète.

Photo : © MNBAQ, Idra Labrie


186
Les petits cochons

Les petits cochons

Maurice Harvey

1989

46, boulevard René-Lévesque Ouest

Taillés directement dans le calcaire, deux petits cochons à la mimique sympathique ornent la devanture d’un restaurant dont ils sont devenus la marque de commerce.







Partagez cette page :

© Ville de Québec, 2017. Tous droits réservés.