Québec, l'accent d'Amérique
Menu Profil Recherche

Patrimoine

Accueil > Culture et patrimoine > Patrimoine > Interprétation > Découvrir Québec > ExpoCité > Points d'intérêt > Centre Vidéotron

Centre Vidéotron

Vidéos

Centre Vidéotron, un amphithéâtre à la fine pointe de la technologie

La ville de Québec avait besoin d'un amphithéâtre multifonctionnel moderne pour remplacer le Colisée vieillissant et pour refléter le dynamisme qui la caractérise. Le nouveau Centre Vidéotron dispose de tous les atouts pour accueillir davantage de spectacles et de compétitions sportives d'envergure dans une ambiance de fête. Depuis son inauguration en septembre 2015, il contribue à l'animation et au rayonnement sportifs et culturels de Québec.

Changer d'époque

Les tournées mondiales et les grands événements sportifs ou corporatifs ont aujourd'hui des exigences nettement supérieures à celles des années 1950. Après plus de six décennies de loyaux services, le Colisée de Québec répondait tant bien que mal aux besoins d'un nombre toujours plus restreint d'usagers. Pour être à la hauteur des normes actuelles et à venir, Québec, capitale de la province et ville en pleine effervescence, devait disposer d'un nouvel amphithéâtre multifonctionnel.

Le coup de pouce nécessaire

La perspective du retour des Nordiques de Québec dans la Ligue nationale de hockey a servi d'étincelle à la réalisation du projet. Depuis le départ de cette équipe en 1995, de nombreux partisans rêvaient de la voir revenir à Québec. Or, en 2010, de nouvelles conditions semblent favoriser la réalisation de ce rêve, au point que des annonceurs de radio créent le fan-club Nordiques Nation et que l'organisme J'ai ma place commence à recueillir des fonds pour l'achat d'éventuels billets de hockey de la Ligue nationale. Une grande manifestation d'appui se déroule également sur les plaines d'Abraham en présence d'anciens joueurs et de politiciens favorables au projet. La construction d'un nouvel amphithéâtre apparaît alors comme une condition essentielle à cet éventuel retour.

En mars 2012, au terme de plusieurs démarches, études et consultations, on constate que le besoin d'un nouvel amphithéâtre va au-delà des enjeux du hockey professionnel. La Ville de Québec, le gouvernement du Québec et l'entreprise Québecor Média s'associent donc pour annoncer la construction d'un nouvel amphithéâtre multifonctionnel, dont les travaux débutent le 4 septembre 2012.

Le Centre Vidéotron

Le Centre Vidéotron, nom officiel du nouvel amphithéâtre, s'élève sur le site d'ExpoCité, à quelques pas du Colisée. Son concept architectural évoque la neige qui domine le paysage hivernal de Québec, tout comme l'Å“uvre d'art public interactive Le grand bleu du Nord qui orne l'intérieur du vaste hall d'entrée. Cette dernière reproduit aussi l'action du vent et de la neige. Composée de 5120 capsules lumineuses d'un bleu translucide, elle s'anime en fonction de l'achalandage du lieu.

Le bâtiment de sept étages recouvert de panneaux de verre réfléchissant est visible de plusieurs endroits de la ville. Deux sections de plus petit gabarit complètent la structure principale. Elles abritent le hall d'entrée, les bureaux de l'administration, le studio de télévision, les aires de restauration avec service aux tables et la zone pour enfants.

Les différentes configurations de l'amphithéâtre permettent d'accueillir un public de 3704 personnes dans sa version la plus intime et une foule maximale de 20 396 spectateurs. Par rapport à l'ancien Colisée, en configuration hockey, le nouvel amphithéâtre peut accueillir 18 259 amateurs au lieu de 15 074. La surface du tableau indicateur est plus que doublée et le nombre d'écrans secondaires est passé de 40 à 637. La connectivité WiFi, déficiente dans l'ancien Colisée, est aussi l'une des meilleures des 30 amphithéâtres existants de la Ligue nationale de hockey. Le hall d'entrée est 3 fois plus grand et les restaurants de service rapide sont passés de 8 à 149. S'ajoute également un restaurant gastronomique. Les améliorations sont aussi nombreuses sur le plan de l'acoustique, de la circulation, de l'ambiance générale, des loges corporatives et loges d'artistes, des galeries de presse et des divers services.

Depuis son inauguration en septembre 2015, ce nouveau lieu de rassemblement multifonctionnel à la fine pointe de la technologie offre de grandes possibilités aux producteurs et amateurs de divertissements et de sports de Québec.

Contenus reliés au point d'intérêt

Vidéos

Architecture, partie 1
Architecture, partie 2
Bétonnage de la dalle de la patinoire
David Bédard, électricien

David Bédard, électricien

David Bédard est électricien. Pendant la construction du Centre Vidéotron, il était l'un des 55 électriciens de la compagnie Revenco qui ont travaillé sur le chantier. Ensemble, ils ont installé plus de 80 000 pieds de conduits de 4 pouces! Merci, M. Bédard!

Défis d'ingénierie
Frédéric Lavoie, mécanicien

Frédéric Lavoie, mécanicien

Frédéric Lavoie est mécanicien protection incendie. Lors de la construction du Centre Vidéotron, il a fait partie d'une équipe de 12 spécialistes du Groupe Gicleurs Éclair. Celui qui est aussi pompier à temps partiel à Lac-Beauport sait que la protection incendie est un volet important sur les gros chantiers. C'est pourquoi l'installation des quelque 200 000 pieds de tuyaux et de câblage qui ont été nécessaires à assurer la protection de tout le bâtiment est irréprochable! Merci, M. Lavoie!

Gino, Johannie et Paul ont construit le Centre Vidéotron

Gino, Johannie et Paul ont construit le Centre Vidéotron

Joanie Durand est ferblantière, et seule femme ferblantière sur ce chantier. Employée de Ventilation C. F., elle a passé 18 mois à installer les conduits de ventilation. Gino Lévesque est un monteur d'acier. Celui qui cumule 25 ans d'expérience a travaillé à tous les métaux ouvrés et garde-corps de l'amphithéâtre. Paul Thibodeau est menuisier. Employé de B-Tay Construction, il a veillé pendant 18 mois à l'entretien et à la sécurité du chantier. À n'en pas douter, ces trois-là connaissent tous les secrets et recoins du Centre Vidéotron! À tous les trois, merci!

Hockey: 150 ans de tradition, partie 1
Hockey: 150 ans de tradition, partie 2
Jérôme et Pierre-Émile ont construit le Centre Vidéotron

Jérôme et Pierre-Émile ont construit le Centre Vidéotron

L'équipe de la firme Pomerleau assurait la gestion du chantier de l'amphithéâtre. Jérôme Desgagnés est surintendant. L'employé de Pomerleau, qui a l'habitude des gros projets, a assuré le bon déroulement et le suivi quotidien des travaux sur le chantier. Pierre-Émile Dufour est coordonnateur électromécanique chez Pomerleau. Pendant la construction de l'amphithéâtre, il a coordonné les ouvriers responsables des tâches électromécaniques (eau, air, électricité) afin d'optimiser les travaux. À vous deux, merci!

Le grand bleu du Nord
Levée du tableau indicateur

Levée du tableau indicateur

Un moment émouvant pour les nostalgiques des Nordiques.

Partez à la découverte du Centre Vidéotron

Partez à la découverte du Centre Vidéotron

Partez à la découverte du Centre Vidéotron. Après l'avoir espéré, après l'avoir vu s'élever et affirmer fièrement sa différence, il est maintenant temps de faire sa connaissance et de revivre les grandes étapes qui l'ont fait passer du rêve à la réalité.

Première pelletée de terre

Première pelletée de terre

Début des travaux, le 10 septembre 2012.

Présentation du chantier de l'amphithéâtre multifonctionnel de Québec en vue aérienne
Serge Hébert, tuyauteur

Serge Hébert, tuyauteur

Serge Hébert est tuyauteur. Ouvrier chez Biron, il a passé près de deux ans à construire l'amphithéâtre, du fond de cave aux étages supérieurs! Merci, M. Hébert!

Steve Aubert, carreleur

Serge Hébert, tuyauteur

M. Steve Aubert est un carreleur d'expérience. Il a travaillé à la pose de tous les carreaux de granit qui recouvrent
le plancher du hall d'entrée et que l'on trouve un peu partout dans le bâtiment pour un total de 130 000 pieds carrés de céramique! Merci, M. Aubert!

Une technologie qui marque des points

Partagez cette page :

© Ville de Québec, 2017. Tous droits réservés.