Québec, l'accent d'Amérique
Menu Profil Recherche

Patrimoine

Accueil > Culture et patrimoine > Patrimoine > Interprétation > Découvrir Québec > Vieux-Québec > Points d'intérêt > Hôtel de ville de Québec

Hôtel de ville de Québec

Vidéos   Reconstitutions 3D   Artefacts   Images anciennes   Art public   Plaques commémoratives

Péripéties d’une ville en devenir

L’hôtel de ville de Québec est situé sur l’emplacement du premier édifice majeur construit en Nouvelle-France : le collège des Jésuites, disparu en 1877. Lorsqu’elle acquiert le terrain, la Ville de Québec veut y construire un hôtel de ville qui reflétera son dynamisme autant que son caractère historique. Après plusieurs rebondissements, un concours d’architectes conduit à la réalisation de ce bel immeuble au style éclectique, inauguré en 1896.

Québec aujourd’hui

Le maire et les conseillers élus qui se réunissent ici régulièrement représentent une population de quelque 520 000 habitants, répartis dans 6 arrondissements.

La ville de Québec actuelle est le résultat d’annexions et de fusions successives, à partir de la première charte octroyée à la Cité de Québec en 1833. Les municipalités de Saint-Sauveur, Limoilou et Ville-Montcalm, annexées respectivement en 1889, 1909 et 1913, comptent parmi les jalons importants de son histoire. L’étape la plus marquante demeure la réorganisation municipale d’envergure effectuée en 2002, quand les 13 villes de la Communauté urbaine de Québec ont fusionné, dont Sainte-Foy, Beauport, Charlesbourg et Sillery.

De profondes racines historiques

En 1842, les services municipaux sont regroupés dans une ancienne résidence privée de la rue Saint-Louis, la maison Dunn, qui devient assez rapidement inadéquate malgré les modifications qu’on y apporte. Dans les années 1880, le maire François Langelier cherche une solution de rechange. Le conseil de ville hésite entre bâtir du neuf ou déménager dans un édifice existant. Il choisit la nouveauté lorsque la Ville et le gouvernement du Québec s’entendent sur l’acquisition de ce terrain vacant situé dans le cœur historique de la ville.

Québec veut bien sûr harmoniser son hôtel de ville au patrimoine qui l’entoure, mais aussi afficher sa participation aux puissants courants modernes qui transforment l’Amérique. Le responsable du concours d’architecture que lance alors Québec pour se doter d’un bâtiment digne d’une capitale est l’ingénieur municipal Charles Baillairgé, partisan de la modernité. Le président du jury, Eugène-Étienne Taché, est davantage séduit par la tradition.

Controverse et innovation

Elzéar Charest remporte ce concours. Son plan de style Second Empire est très prisé des élites de cette époque, mais le conseil municipal n’y trouve pas son compte, surtout que l’argent se fait rare. On cherche à aller de l’avant en demandant au réputé Joseph-Ferdinand Peachy de créer une synthèse à partir des six plans reçus du Québec, de l’Ontario et des États-Unis. Sa proposition ne plaît pas davantage.

Le nouveau maire élu en 1894, Simon-Napoléon Parent, est déterminé à faire aboutir le projet. Il fait appel au jeune architecte Georges-Émile Tanguay, âgé de 36 ans, qui trouve l’équilibre recherché. Son plan marie le style néoroman des édifices publics américains, la symétrie néoclassique issue d’une tradition bien ancrée à Québec et des accents médiévaux récemment appliqués avec bonheur au Collège des Jésuites et aux fortifications rénovées. Le nouvel édifice est inauguré le 15 septembre 1896.

Tournée vers l’avenir

En 1896, à force de ténacité, l’administration municipale réussit donc à s’inscrire dans la modernité, grâce à cet hôtel de ville original qui fait le pont entre les racines françaises de la ville et son devenir nord-américain. Agrandi d’une nouvelle aile en 1929-1930, du côté de la rue Sainte-Anne, puis rénové dans les années 2000, l’hôtel de ville de Québec vieillit bien. Il projette toujours une image équilibrée entre un ancrage historique exceptionnel et la capacité de se renouveler.

Aujourd’hui, les décisions qui se prennent à l’hôtel de ville touchent souvent à l’international : jumelage avec X’ian et Bordeaux, par exemple, divers festivals culturels et compétitions sportives de haut niveau, exportation, immigration, recherche et développement. La population de Québec, dynamique et scolarisée, profite ainsi d’une qualité de vie exceptionnelle dans une ville en excellente santé.

Contenus reliés au point d'intérêt

Vidéo

Maire de Québec

Maire de Québec

Le travail de maire est marqué par l'identité de la municipalité qu'il dirige. Le maire Régis Labeaume partage sa vision de la Ville de Québec, tournée vers l'avenir, fondée sur l'histoire.


Reconstitution 3D

Collège des Jésuites

Collège des Jésuites

Cette reconstitution en trois dimensions résume l'évolution du site de l'hôtel de ville de Québec, longtemps occupé par l'imposant collège des Jésuites.


Artefact

Bague de Jésuite

Bague de Jésuite

18e siècle. Trouvé sur le site de Place-royale. Collections archéologiques du ministère de la Culture et des communications.


Images anciennes


Art public

L’Envol - Monument aux Frères éducateurs

Jules Lasalle

2000

Jardins de l’Hôtel-de-Ville

Cette œuvre honore les onze communautés de frères enseignants établies au Québec depuis la fin du 17e siècle. Une aile gravée dans la pierre et répétée dans le bronze crée une arche symbolisant l’élévation de l’esprit. En retrait, deux blocs forment un livre ouvert où une flamme de bronze en relief répond à une autre, creusée dans la pierre, suggérant la diffusion du savoir.

Ville et vie

Gérard Bélanger

1987

Rue des Jardins

Des bas-reliefs en cuivre agrémentent les portes de l’entrée piétonne menant au stationnement souterrain de l’hôtel de ville. L’artiste y a mis en scène des personnages mythiques qui font ressortir la dimension humaine de la ville, lieu de l’activité quotidienne, mais aussi espace où le rêve peut s’incarner.


Autres sujets reliés au point d'intérêt

Collège des Jésuites

Collège des Jésuites

Plaque commémorative
Plaque commémorative

Premier Hôtel de ville

Premier Hôtel de ville

Plaque commémorative
Plaque commémorative

Simon-Napoléon Parent

Simon-Napoléon Parent

Plaque commémorative
Plaque commémorative

Partagez cette page :

© Ville de Québec, 2017. Tous droits réservés.