Québec, l'accent d'Amérique
Menu Profil Recherche

Patrimoine

Accueil > Culture et patrimoine > Patrimoine > Interprétation > Découvrir Québec > Vieux-Québec > Points d'intérêt > La Vivrière

La Vivrière

Art public   Plaques commémoratives

Une figure de proue contre la faim

La Vivrière est une sculpture-fontaine commémorant la fondation de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), à Québec, en 1945. Installée tout près des quais, ce monument évoque en même temps l’histoire du port de Québec et la relation qu’entretient la ville avec le fleuve Saint-Laurent depuis des siècles.

Une figure de proue contre la faim

Intitulée La Vivrière, la sculpture de bronze qui s’élève au milieu de cette petite place sympathique rappelle les statues qui ornaient autrefois la proue des navires. Ces statues représentaient souvent des déesses et avaient pour fonction de protéger les marins contre les tempêtes et les naufrages. Comme une figure de proue contre la faim, La Vivrière apparaît sous les traits d’une femme portant dans ses bras des denrées alimentaires provenant de tous les continents.

Le socle de la sculpture-fontaine fait référence à l’emplacement géographique de cette place, aménagée à l’endroit même où se trouvaient les berges du fleuve Saint-Laurent jusqu’au tournant du 19e siècle. Sur le pavé, les motifs en forme de vagues évoquent l’époque qui a précédé les travaux de remblaiement de ce secteur névralgique du port de Québec. Le socle en pente reprend la même ondulation pour suggérer les vagues qui se brisent sur le rivage.

Les Nations Unies à Québec

Inaugurée le 10 octobre 1995, la place de la FAO marque le 50e anniversaire de la fondation de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture, mieux connue sous le sigle FAO (Food and Agriculture Organization). Réunis à Québec en 1945, les dirigeants de 44 États ont créé cette organisation dans le but de soutenir les pays en développement dans leur lutte contre la faim et la malnutrition.

Une plaque commémorative rappelle le rôle de premier plan que le futur premier ministre du Canada Lester B. Pearson, alors ambassadeur aux Nations Unies, a tenu dans ce dossier. Après avoir milité pour une participation active du nouvel organisme international dans le domaine de l’agriculture et de l’alimentation, Pearson a présidé la conférence inaugurale de 1945. Son exceptionnel talent de diplomate lui vaudra le prix Nobel de la paix en 1957.

Contenus reliés au point d'intérêt

Art public

La Vivrière

Artistes : Richard Purdy, Carmelo Arnoldin et François Hébert

1995

Place de la FAO

Évoquant une figure de proue, le personnage de cette sculpture-fontaine tient dans ses bras des aliments issus des quatre coins du monde. À ses pieds, des jets d’eau et des pavés dessinant des ondulations simulent les vagues du fleuve, par où transitent les navires chargés de produits de toutes sortes.


Autres sujets reliés au point d'intérêt

Place de la FAO

Place de la FAO

Plaque commémorative
Plaque commémorative

Partagez cette page :

© Ville de Québec, 2017. Tous droits réservés.