Québec, l'accent d'Amérique
Menu Profil Recherche

Patrimoine

Accueil > Culture et patrimoine > Patrimoine > Toponymie - Répertoire des toponymes > Fiche du toponyme

Fiche du toponyme

Mortagne

rue de

1996

Vieux-Moulin

Beauport

Mortagne , rue

Mortagne, capitale de l'ancienne province du Perche, en France, serait le lieu d'origine de Robert Giffard (vers 1587-1668), premier seigneur colonisateur de la Nouvelle-France. Certains situent plutôt son lieu de naissance dans une commune voisine, Autheuil, où ses parents avaient des biens. Quoi qu'il en soit, c'est bien à Mortagne que Robert Giffard exerce comme apothicaire et chirurgien à partir de 1615. Là aussi qu'il épouse Marie Regnouard en 1628 et qu'il recrute, dès février 1634, les premiers colons qui viendront peupler et mettre en valeur sa seigneurie de Beauport. Parmi ces pionniers se trouvent Jean Guyon et Zacharie Cloutier, tous deux de Mortagne. Avec d'autres compatriotes, ils traversent l'Atlantique en 1634 : ainsi commence l'émigration percheronne vers la Nouvelle-France. Cet épisode historique est commémoré par le Musée percheron de Mortagne-au-Perche, aujourd'hui une sous-préfecture de l'Orne.

Ancien toponyme
La rue de Mortagne portait initialement le nom de rue Mortagne, adopté le 17 janvier 1972.

Sources

Règlement 624 de la Cité de Giffard, 17 janvier 1972; Ville de Beauport. Répertoire des noms de rues et leur signification, 2001; Commission de toponymie du Québec. Liste des odonymes par municipalité - Beauport, 2002; Encyclopédie Hachette Multimédia, 2005; Dictionnaire biographique du Canada en ligne, site Internet, 2005 (Robert Giffard); Langlois, Michel. Les ancêtres beauportois, 1634-1760, s.l. s.n., 1984.

Partagez cette page :

© Ville de Québec, 2018. Tous droits réservés.