Québec, l'accent d'Amérique
Menu Profil Recherche

Patrimoine

Accueil > Culture et patrimoine > Patrimoine > Toponymie - Répertoire des toponymes > Fiche du toponyme

Fiche du toponyme

Prince-Édouard
Edward Augustus, duc de Kent et de Strathearn (1767-1820)
Description complète >

Prince-Édouard

rue du

vers 1822

Saint-Roch

La Cité-Limoilou

Chantiers-Goudie , rue des

Né à Buckingham Palace, Londres, le prince Edward (Édouard) Augustus, duc de Kent et de Strathearn (1767-1820), est le quatrième fils de George III (voir Roi), roi de Grande-Bretagne et d'Irlande. En tant que commandant du 7e Régiment d'infanterie, il séjourne à Québec de 1791 à 1794. Le prince est installé avec sa maîtresse Thérèse-Bernardine Mongenet, dite Mme de Saint-Laurent, dans la maison Kent de la rue Saint-Louis; il habite aussi la  maison Montmorency – appelée Kent House en son honneur – en haut des chutes. Edward est de tous les dîners et réceptions de la haute bourgeoisie locale. De commerce très agréable, il se lie d'amitié avec d'éminentes familles de Québec. Le prince Édouard est le père de la grande Victoria, reine de Grande-Bretagne et d'Irlande. En souvenir du séjour de son père à Québec, celle-ci contribuera financièrement à l'érection de la porte Kent en 1879.

Ancien toponyme
La rue du Prince-Édouard apparaît pour la première fois sur une carte de 1815. Dans le recensement de 1818, elle s'appelle rue des Chantiers-Goudie, du nom de John Goudie (1775-1824), un constructeur de navires et homme d'affaires originaire d'Écosse. En 1800, Goudie exploite déjà son propre chantier naval sur la Saint-Charles, dans le faubourg Saint-Roch. Chaque fois qu'une occasion se présente, il achète des lots riverains, si bien que dès 1812 toute la plage allant de la rue Monseigneur-Gauvreau au pont Drouin lui appartient; en 1820, il agrandit ses propriétés le long de l'actuelle rue du Prince-Édouard. Vers 1822, la rue des Chantiers-Goudie prend le nom de rue du Prince-Édouard.

Sources

Ville de Québec. Guide odonymique de la ville de Québec 1608-1988, 1989; Dictionnaire biographique du Canada, vol. V; Lebel, Jean-Marie. Le Vieux-Québec : guide du promeneur, 1997, p. 159-160, 166, 236-237; Gagnon-Guimond, Renée. « Leurs majestés au Québec : la visite royale de 1939 », Cap-aux-Diamants (cd-rom), no 20, hiver 1990; Hare, John, Marc Lafrance et David-Thiery Ruddel. Histoire de la ville de Québec 1608-1871, 1987, p. 129-131.

Partagez cette page :

© Ville de Québec, 2017. Tous droits réservés.