Québec, l'accent d'Amérique
Menu Profil Recherche

Patrimoine

Accueil > Culture et patrimoine > Patrimoine > Toponymie - Répertoire des toponymes > Fiche du toponyme

Fiche du toponyme

Neuville

rue de

vers 1959

Plateau

Sainte-Foy–Sillery–Cap-Rouge

Cette rue a été nommée en souvenir de la seigneurie de Neuville, concédée en 1653 à Jean Bourdon de Saint-Jean (vers 1601-1668) au nom de son fils Jean-François Bourdon de Dombourg (1647-1690). La seigneurie prend le nom de Dombourg, qui résulte de la permutation des syllabes du patronyme Bourdon. Elle est aussi appelée Pointe-aux-Trembles, comme en fait foi l'acte de vente de 1680 par lequel Jean-François Bourdon cède sa propriété à Nicolas Dupont de Neuville (1632-1716), membre du Conseil souverain et garde des sceaux. Nicolas Dupont, arrivé au Canada en 1663, est anobli en 1669 sous le nom de Neuville, qui signifie selon la toponymie française « domaine nouveau ».

En 1919, une partie du territoire de la paroisse de Pointe-aux-Trembles est détachée pour former la municipalité du village de Neuville. Les deux entités fusionnent en 1996 sous le nom de Neuville. L'église paroissiale conserve plusieurs tableaux d'Antoine Plamondon (1804-1895), peintre réputé qui a fait de Neuville sa terre d'élection.

Sources

Ville de Sainte-Foy. Normalisation des odonymes. Annexe B - Historique de chacun des noms de rues de la Ville de Sainte-Foy, 1993; Côté, Alain, Société d'histoire de Sainte-Foy. Odonymes de la ville de Sainte-Foy et date d'apparition, 1991; Topos sur le Web, banque de noms de lieux, Commission de toponymie du Québec, 2003.

Partagez cette page :

© Ville de Québec, 2018. Tous droits réservés.