Québec, l'accent d'Amérique
Menu Profil Recherche

Patrimoine

Accueil > Culture et patrimoine > Patrimoine > Toponymie - Répertoire des toponymes > Fiche du toponyme

Fiche du toponyme

Jean-Lesage

boulevard

31 mars 1982

Vieux-Québec–Cap-Blanc–Colline Parlementaire

La Cité-Limoilou

Né à Montréal, l'avocat Jean Lesage (1912-1980) est premier ministre libéral du Québec de 1960 à 1966. Son parti remporte les élections grâce à un programme prévoyant diverses réformes majeures qui seront pour la plupart réalisées. Son gouvernement entame une vaste réforme de l'enseignement qui aboutit à la création du ministère de l'Éducation. On lui doit aussi l'institution du ministère des Affaires culturelles. C'est également à cette époque que l'assurance-hospitalisation voit le jour, que le régime de rentes du Québec est établi, que l'électricité est nationalisée et que le droit de grève et d'association est accordé aux employés des secteurs public et parapublic. Sous Lesage, la représentation du Québec à l'étranger s'élargit considérablement. Jean Lesage est connu comme le père de la « Révolution tranquille », c'est-à-dire de la modernisation, sans heurts dramatiques, de la société québécoise, une transformation profonde amorcée dès le début de son mandat et qui se poursuivra avec ses successeurs.

Sources

Résolution CE-82-690, 31 mars 1982; Ville de Québec. Guide odonymique de la ville de Québec 1608-1988, 1989; Dictionnaire canadien des noms propres, Larousse Canada, 1989; Cournoyer, Jean. Le petit Jean. Dictionnaire des noms propres du Québec, 1993; Commission de la capitale nationale du Québec. Je me souviens : les monuments funéraires des premiers ministres du Québec, 1999, p. 28.

Partagez cette page :

© Ville de Québec, 2017. Tous droits réservés.