Québec, l'accent d'Amérique
Menu Profil Recherche

Culture et patrimoine

Accueil > Culture et patrimoine > Programmes et subventions > Aide au patrimoine religieux

Aide au patrimoine religieux

Renseignements généraux

L’Entente de développement culturel s’inscrit dans la foulée des efforts consentis par la Ville de Québec et le ministère de la Culture et des Communications afin de soutenir les projets visant le développement culturel de Québec. Issu de cette entente, ce programme permet de soutenir la diffusion et la mise en valeur du patrimoine religieux des communautés religieuses et des paroisses de toutes traditions religieuses.

Procédure

Les communautés et paroisses situées sur le territoire de la ville de Québec qui désirent réaliser des projets visant la mise en valeur de leur patrimoine religieux peuvent se prévaloir de ce programme en déposant une demande d’aide avant le 8 mars 2017. Ces projets peuvent prendre diverses formes : visite thématique, conférence, exposition, publication, outil d’information et de diffusion (audioguide, panneau d’interprétation, multimédia), etc. L’embauche de guides pour les activités d’animation et les visites de lieux patrimoniaux est admissible dans la mesure où elle est complétée par des activités de mise en valeur.

La demande d’aide financière doit inclure les documents suivants :

La demande d’aide doit être acheminée par courriel à culture@ville.quebec.qc.ca

Renseignements : 418 641-6181, poste 2619

Analyse des demandes

L’analyse des demandes se fait par un comité composé de représentants de la Ville de Québec et du ministère de la Culture et des Communications. Les recommandations de ce comité sont soumises pour approbation au comité exécutif de la Ville de Québec.

Toute demande soumise dans le cadre de ce programme fait l’objet d’une analyse qui repose sur les critères suivants :

Critères généraux :

  • la valeur patrimoniale du projet;
  • l’articulation du projet en regard de la clarté de ses objectifs et de son réalisme;
  • l’équilibre des prévisions budgétaires liées au projet : implication financière du demandeur, participation d’autres partenaires publics ou privés, ventilation des dépenses;
  • le programme peut subventionner jusqu’à 75 % du coût total du projet pour un maximum de 15 000 $.

Critères spécifiques :

  • mise en valeur du patrimoine religieux, sous toutes ses formes, par la sensibilisation et l'interprétation;
  • mise en valeur du patrimoine religieux par la diffusion d’activités artistiques professionnelles qui doivent se tenir en dehors des célébrations religieuses et inclure un volet d’interprétation;
  • rayonnement et retombées du projet auprès du public;
  • soutien à des initiatives nouvelles et à des projets spéciaux.

Inadmissibilité

Dans le cadre de ce programme, sont exclues les demandes :

  • pour des projets récurrents (à moins que l’importance de ces projets ne soit clairement démontrée);
  • visant à assumer des déficits ou couvrant des budgets d’opération courants;
  • portant sur un projet pastoral ou culturel;
  • se rattachant à des travaux d’entretien ou de restauration d’édifices, d’œuvres d’art et de mobilier;
  • ayant trait à l’organisation des archives paroissiales;
  • pour des projets qui peuvent bénéficier d’une aide financière dans le cadre d’autres programmes du ministère de la Culture et des Communications.

Obligations du demandeur

Toute paroisse ou communauté religieuse qui reçoit une aide financière est tenue de :

  • réaliser le projet tel que déposé et pour lequel elle obtient la subvention. Si pour une raison quelconque elle ne peut remplir son engagement, elle doit prévenir la personne responsable du programme au Service de la culture qui décidera des mesures à prendre;
  • prévenir la personne responsable du programme de toute modification quant à la nature et aux objectifs du projet qu’à l’échéancier et au budget;
  • faire état de l’apport de l’Entente de développement culturel :
    • en intégrant la signature de l’Entente sur les supports d’information, de promotion et de publicité relatifs au projet (affiche, dépliant, brochure, publicité, communiqué, site Internet, etc.);
    • en l’annonçant sur les lieux de la tenue des activités.
    L’utilisation de la signature de l’Entente de développement culturel doit se conformer aux normes préétablies. Ces normes sont disponibles, ainsi que le logo de l’Entente, sur le site Web de la Ville.
  • au plus tard deux mois après la fin du projet, produire un rapport d’activité incluant le bilan du projet réalisé (description sommaire du projet et des activités, étapes de réalisation, date de réalisation), les retombées pour l’organisme, les statistiques de fréquentation, la visibilité accordée à l’Entente de développement culturel (outils promotionnels), le bilan financier et tout autre document pertinent.

Partagez cette page :

© Ville de Québec, 2017. Tous droits réservés.