Québec, l'accent d'Amérique
Menu Profil Recherche

Accueil > À propos de la ville > Espace presse > Communiqués > Communiqué

Communiqué

Plus de 50 modifications au PPU pour le pôle urbain Belvédère

Québec, le 5 juin 2017 – La Ville de Québec adoptera la version finale du Programme particulier d’urbanisme (PPU) pour le pôle urbain Belvédère au conseil municipal de ce soir. Ce sont près de 70 personnes ou organismes qui se sont exprimés ou ont déposé un mémoire lors des consultations publiques, ce qui a permis à la Ville d’apporter plus de 50 modifications au texte et au cadre normatif du PPU.

Les consultations publiques en vertu de la Loi sur l’aménagement et l’urbanisme ont eu lieu les 30 et 31 mars 2017. Rappelons qu’une consultation préalable sur un avant-projet de PPU s’est déroulée en septembre 2016, en amont du processus légal, ce qui avait donné lieu à une quarantaine de modifications.

« Je tiens d’emblée à remercier tous les gens qui ont participé à la démarche de consultation pour ce PPU, a mentionné Mme Julie Lemieux, vice-présidente du comité exécutif responsable de la culture, du patrimoine et de l’aménagement du territoire. Nous avons été à l’écoute de la population à chaque étape, car il s’agissait d’un exercice de planification important. Ce PPU a donc été le fruit d’une collaboration entre la Ville et les citoyens et il permettra assurément un essor de ce secteur. »

Principales modifications aux secteurs du PPU
Parmi tous les changements apportés, soulignons ceux-ci :

Secteur d’emplois Thornhill (intersection de la Grande Allée Ouest et de l’avenue Thornhill)

  • Des zones tampons, dans lesquelles toute construction et tout usage sont prohibés, à l’exception d’un parc ou d’un sentier, sont ajoutées (profondeur de 10 m du côté de l’avenue des Maires-Gauthier et de la rue du Père-Vimont et 5 m du côté de l’avenue Ploërmel). Ces zones tampons s’additionnent aux marges latérales et arrières, assurant un dégagement total de 30 m et 25 m respectivement par rapport aux propriétés voisines.
  • Les éléments de mécanique du bâtiment localisés sur le toit d’un bâtiment seront pris en compte dans le calcul de la hauteur maximale autorisée.
  • Ce secteur est ajouté au programme d’acquisitions d’immeubles, afin de favoriser la réalisation du lien piétonnier projeté.

Pavillon Saint-Dominique (1045, boulevard René-Lévesque Ouest)

  • Retrait de la possibilité de construire des bâtiments résidentiels d’une hauteur maximale de 13 m sur la partie est de la propriété (du côté de l’avenue du Cardinal-Bégin). Seul l’agrandissement du bâtiment existant vers l’est sera autorisé. Une zone tampon de 10 m sera prévue, en plus d’une marge latérale de 20 m. Le dégagement total par rapport aux propriétés sur l’avenue du Cardinal-Bégin sera donc de 30 m.
  • Une zone tampon d’une profondeur de 10 m est ajoutée le long de la limite sud de la propriété du pavillon Saint-Dominique. La marge arrière est ajustée afin de maintenir un dégagement de 40 m par rapport aux propriétés sur la rue du Boisé-de-Sillery.
  • Les exigences relatives à la localisation des cases de stationnement sont uniformisées pour l’ensemble de la propriété; elles devront donc être localisées à 75 % en souterrain et à 90 % à l’intérieur.
  • Un angle d’éloignement de 45°, applicable à partir du pavillon Saint-Dominique, est ajouté afin de limiter la hauteur des bâtiments du côté sud de l’intersection du boulevard René-Lévesque et de l’avenue du Cardinal-Bégin.

Secteurs de densification résidentielle aux abords des corridors de transport en commun

  • Le secteur résidentiel situé entre l’avenue Raymond-Casgrain, l’avenue Joffre, le chemin Sainte-Foy et l’avenue du Cardinal-Bégin est retiré des secteurs de densification résidentielle et la hauteur maximale y est réduite de 13 m à 8 m.
  • Aux abords du boulevard René-Lévesque, entre les avenues du Cardinal-Rouleau et du Cardinal-Bégin, les terrains visés par la densification résidentielle seront limités à ceux adjacents au boulevard René-Lévesque et la hauteur y est réduite de 16 m à 13 m.

Noyau mixte Belvédère

  • Une superficie maximale de 200 m2 par établissement est ajoutée pour les débits d’alcool.
  • Maintien de l’angle d’éloignement de 60° sur le terrain au coin sud-est de l’intersection de l’avenue Belvédère et du boulevard René-Lévesque (ancien Superclub Vidéotron). Celui-ci s’appliquera par rapport aux limites de la propriété et de l’ensemble immobilier Village Belvédère.

D’autres modifications ponctuelles sont apportées à divers endroits sur le territoire visé par le PPU. Le tableau des modifications apportées, disponible sur le site Internet de la Ville, en présente le détail.

Qu’est-ce qu’un PPU?
Un Programme particulier d’urbanisme (PPU) est un outil de planification du territoire mis à la disposition des municipalités par la Loi sur l’aménagement et l’urbanisme. Il permet d’orienter le développement futur d’un secteur stratégique de la ville en y présentant une vision d’avenir. Le PPU aborde les thèmes suivants : la vocation dominante donnée à chacune des parties du territoire visé, le gabarit des nouvelles constructions, les équipements publics à améliorer ou à implanter et les projets d’infrastructures à prévoir. En somme, il permet de préciser, d’encadrer et d’harmoniser les interventions futures de développement, tant publiques que privées, dans un secteur.

Pour plus de renseignements et pour consulter le rapport de consultations : ville.quebec.qc.ca/PPU



Com-17-242

Partagez cette page :

© Ville de Québec, 2017. Tous droits réservés.