Québec, l'accent d'Amérique
Menu Profil Recherche

Accueil > À propos de la ville > Espace presse > Communiqués > Communiqué

Communiqué

Le phragmite exotique : l’élimination se poursuit

Québec, le 15 juin 2016 – La Ville de Québec a commencé cette semaine l’installation de bâches sur de nouvelles colonies résistantes de phragmite exotique le long de la rivière Saint-Charles. Également, des bâches installées en 2015 sur les deux rives de la rivière entre le pont Scott et la passerelle cyclo-pédestre des Trois-Sœurs seront retirées.

Le bâchage consiste à recouvrir le site d’une grande toile de plastique noir, privant les plantes de soleil et entraînant leur mort. Les plants sont d’abord rabattus au sol, puis la toile est déposée sur la surface et maintenue à l’aide de poids. La bâche est laissée en place au moins deux années ; par la suite, la surface est restaurée avec des arbustes à croissance rapide.

Le programme d’élimination

Cette action fait partie du programme municipal d’élimination du phragmite exotique mis en place depuis 2013, qui comprend un ensemble de mesures, dont l’extraction manuelle, la coupe répétée, le bâchage et la plantation d’arbres et d’arbustes.

Les résultats obtenus jusqu’à maintenant démontrent une baisse significative de la présence du phragmite dans les secteurs traités.

Le phragmite exotique est une plante envahissante très répandue au Québec. Elle  commence à se propager le long des rives. Si aucune mesure n’est mise en place, le phragmite se multipliera à grande vitesse, au détriment des autres espèces.

Pour en connaître davantage sur le programme, les citoyens peuvent consulter le ville.quebec.qc.ca/plantesnuisibles.

- 30 -

 



Com-267

Partagez cette page :

© Ville de Québec, 2017. Tous droits réservés.