Passer au contenu

Ville de Québec

Les résidus alimentaires

Trier ses résidus alimentaires, c’est facile!

Les résidus alimentaires composent près de 50 % de votre sac à déchets.

En les triant pour les valoriser par la biométhanisation, vous réduisez du même coup la quantité d’ordures brûlées à l’incinérateur.

Grâce à vos efforts de valorisation, le centre de biométhanisation pourra traiter 86 000 tonnes de résidus alimentaires par année.

Un cœur de pomme, une coquille d’huître, un filtre à café ou un plat oublié au frigo est-ce que ça va dans le sac mauve ? Comment savoir s’il s’agit d’un résidu alimentaire ?

Trier ses résidus alimentaires, c’est facile! Il n’y a aucune liste de matières à mémoriser. Il suffit de se poser la question :

Est-ce que ça se mange ou est-ce une partie de quelque chose qui se mange?

Si la réponse est oui, vous pouvez placer la matière dans le sac mauve.

La biométhanisation permet de valoriser tous les résidus alimentaires incluant la viande, les os, le fromage et le lait ainsi que les coquilles de mollusques et carapaces de crustacés.

Des choses qui se mangent ou qui font partie de quelque chose qui se mange  : un os, une coquille d'oeuf, des écailles d'arachides, une coquille de moule.

Bonnes pratiques

  • Retenez la question afin de savoir facilement ce qui va dans votre sac mauve : Est-ce que ça se mange ou est-ce une partie de quelque chose qui se mange?