Accueil / Citoyens / Patrimoine / Répertoire du patrimoine bâti / Fiche

Répertoire du patrimoine bâti

Fiche

Néoclassique

Le style néoclassique se manifeste au Québec à partir du début du XIXe siècle. Il est surtout diffusé sous le Régime anglais, avec l’arrivée des ingénieurs et des architectes britanniques voulant affirmer leur rôle sur le territoire. Il s’inspire de l’architecture antique grecque et romaine qui est redécouverte grâce aux fouilles archéologiques effectuées en Europe à la fin du XVIIIe siècle. Le style néoclassique propose une réinterprétation du vocabulaire et de la composition des modèles traditionnels. Il se caractérise par la monumentalité et la rigueur en faisant usage d’éléments classiques qui sont utilisés de façon sévère et codifiée. Les façades symétriques présentent donc une ornementation logique avec l’emploi de colonnes, pilastres, frontons, chaînes d’angles, arcades et corniches. Revêtus de pierre de taille ou de crépi, ces bâtiments possèdent des toitures à quatre versants à faible pente recouvertes de tôle traditionnelle ainsi que des fenêtres à guillotine à grands carreaux. Ils dégagent par ailleurs un air solennel, qu’ils soient de petite ou de grande envergure. Les plus complexes d’entre eux sont souvent composés d’un corps principal en avancée et d’ailes latérales. Le style néoclassique marque l’estompement du caractère français qui dominait jusqu'alors dans le paysage bâti de Québec, un état qui a été conditionné par l’évolution des besoins, la prise en charge de l’architecture par des professionnels, la modification des techniques de construction et le développement urbain.