COVID-19 - Suivez l'état de situation concernant les services municipaux et les consignes aux citoyens. Plus d'informations

Fermer

Accueil / Citoyens / Patrimoine / Répertoire du patrimoine bâti / Fiche

Répertoire du patrimoine bâti

Fiche

Néoclassique québécois

En vogue au XIXe siècle, le style néoclassique québécois est une réinterprétation des styles néoclassiques venue d’Europe et d’Amérique. Ces derniers proposent un retour à l’architecture antique classique basée sur une composition rigoureuse, c’est-à-dire plus simple et dépouillée que les modèles anciens qui ont été redécouverts grâce à l’archéologie. Les bâtiments de style néoclassique québécois dégagent une logique et une harmonie des proportions qui sont adaptées à la réalité d’ici. Ils s’inscrivent dans la continuité de l’esthétique classique tout en étant moins codifiés. Présents dans l’architecture institutionnelle et ensuite domestique, ils caractérisent le paysage identitaire de la province. À Québec, le style néoclassique québécois est fortement associé aux bâtiments à usage ou à connotation religieuse. Introduit et développé par l’architecte Thomas Baillairgé (1791-1859), il s’agit d’une synthèse entre les formes et la tradition. Il combine les styles néoclassiques français et anglais à la tradition locale de construction au Bas-Canada, tant du point de vue des techniques que des matériaux. Les bâtiments présentent une composition d’ensemble cohérente, une monumentalité et un sens du classicisme, aussi bien sur les élévations extérieures que dans le décor intérieur des églises par exemple. L’ornementation classique, sculptée en bois, est utilisée discrètement et de manière épurée : corniches, entablements, colonnes, pilastres et frontons.