Accueil / Citoyens / Patrimoine / Répertoire du patrimoine bâti / Fiche

Répertoire du patrimoine bâti

Fiche

Maison de faubourg à toit plat

À Québec, la maison de faubourg à toit plat modifie principalement le paysage bâti des quartiers de faubourg au tournant du XXe siècle. Favorisant la densification, elle correspond à une maison à logements adaptée au milieu urbain. Elle remplace graduellement les maisons à toit à deux versants ou à toit brisé, en plus d’en modifier certaines qui sont unifamiliales. Elle présente par ailleurs une simplicité dans sa composition architecturale ce qui la rend compatible avec un usage mixte tel que commercial et résidentiel par exemple. Ce type possède habituellement deux ou trois niveaux d’occupation coiffés d’une toiture à faible pente vers l’arrière ou à bassin avec égout intérieur. Étant donné qu’il occupe toute la largeur du lot, il comprend des murs mitoyens et une porte cochère. La façade principale est en brique, tandis que les façades secondaires sont parfois revêtues de matériaux légers comme le clin de bois, le bardeau d’amiante-ciment ou la tôle en plaques. Les ouvertures sont réparties plutôt régulièrement d’un niveau à un autre, alors que les modèles de fenêtres demeurent variables; elles sont souvent surmontées d’impostes. Aligné sur le trottoir, le bâtiment possède peu de saillies si ce n’est la présence de logettes ou d’oriels aux étages. L’ornementation est concentrée autour du couronnement avec la présence d’un parapet, ou encore d’une corniche ouvragée en tôle ou en bois. Les ferblantiers-couvreurs de l’époque ont dû se renouveler dans la confection d’éléments décoratifs, puisqu’ils ont perdu une bonne part de leur marché avec l’avènement des toits plats recouverts de goudron ou de membranes et de gravier.