Passer au contenu principal

Accueil / Citoyens / Patrimoine / Espace #PatrimoineVDQ / 2018 / La Police de Québec célèbre ses 175 ans

Patrimoine

La Police de Québec célèbre ses 175 ans

2 mai 2018 (12 votes )

Texte de Albane Pélisson, archiviste au SPVQ (en collaboration avec David Tremblay)

7 photos

Il y a 175 ans jour pour jour, la Cité de Québec, dirigée par le maire René-Édouard Caron, se dotait de son tout premier corps de police municipal. Il s’agit du 2e corps de police municipal fondé au Canada après le retour des gouvernements municipaux, le 1er étant celui de Montréal, créé en mars 1843.

C’est donc le 2 mai 1843 que le Conseil de la corporation adopte le « Règlement pour établir et maintenir une police dans la Cité de Québec » qui sanctionne la création du corps de police de Québec. Il le place alors sous le commandement du chef Robert-Henry Russel qui remplira cette fonction jusqu’en 1858.

Deux postes de police sont mis en place : le premier au Château Haldimand dans la Haute-Ville, et le second sur la rue Saint-Pierre, en face de la Banque de Québec, dans la Basse-Ville.

Le règlement précise que le corps de police sera composé d’un chef, de trois constables et de 25 hommes, dont la rémunération sera respectivement de £200 par an, 3 shillings et 6 deniers par jour, 2 shillings et 6 deniers par jour. L’habillement leur sera fourni en partie et le comité de police sera autorisé à édicter des règlements.

Dès le 5 mai 1843, deux annonces paraissent dans le journal Le Canadien pour recruter des « hommes de police » et demander des soumissions pour l’achat de l’équipement qui leur sera fourni (redingotes, chapeaux, bâtons, bottes, etc.). Le chef Robert Henry Russel recherche des hommes « parlant les deux langues […], robustes, sobres et de conduite irréprochable ». La population de Québec est alors composée d’environ 40% d’anglophones, notamment en raison de l’arrivée de nombreux immigrants irlandais. En dépit des bas salaires offerts et des risques encourus, ces nouveaux immigrants en quête d’emploi seront nombreux à intégrer les rangs du corps de police de la Cité de Québec. Le 31 mai 1844, le corps de police compte un chef, trois chefs constables et 24 sous-constables, dont seulement six Canadiens-français.

175 ans plus tard, le Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) compte environ 1000 employés dont une 40aine de cadres, 700 policiers et 200 civils. Les premières femmes policières ont rejoint le service en 1980 seulement. Dirigé par Robert Pigeon, le SPVQ est aujourd’hui le 2e plus important service de police municipal de la province de Québec.

Sources publiées :

Retour