Accueil / Citoyens / Patrimoine / Toponymie / Fiche

Toponymie

Fiche

Saint-Joseph

rue

19e siècle

Saint-Roch; Saint-Sauveur (La Cité-Limoilou)

La Cité-Limoilou

Dans les Évangiles et la tradition chrétienne, saint Joseph est l'époux de la Vierge Marie et le père nourricier de Jésus-Christ. Saint Joseph est le patron du Canada.

La rue Saint-Joseph est déjà tracée vers 1755, mais elle n'est nommée ainsi qu'au cours du premier tiers du 19e siècle, en l'honneur de l'évêque de Québec, Mgr Joseph-Octave Plessis, qui a permis aux habitants du faubourg Saint-Roch de se bâtir une église en 1811. Un reliquaire renfermant le coeur de Mgr Plessis est aujourd'hui conservé dans la crypte de l'église Saint-Roch. La rue Saint-Joseph devient à la fin du 19e siècle la plus grande artère commerciale de Québec. Une partie de la rue, recouverte en 1972-1974, est devenue le Mail Sait-Roch, puis le Mail Centre-Ville. En l'an 2000, dans le cadre du projet « Rebâtir la rue Saint-Joseph », une partie du toit du Mail a été enlevée - entre les rues de la Couronne et du Pont - permettant ainsi la revitalisation de cette voie.

Sources

Ville de Québec. Guide odonymique de la ville de Québec 1608-1988, 1989; Lebel, Jean-Marie. Propositions de modifications aux données historiques du « Guide odonymique de la ville de Québec 1608-1988 », inédit, 2e version corrigée et augmentée, Ville de Québec, juin 2000; Hare, John, Marc Lafrance et David-Thiery Ruddel. Histoire de la ville de Québec 1608-1871, 1987, p. 73-74.

Retour