Passer au contenu principal

Accueil / Citoyens / Patrimoine / Toponymie / Fiche

Toponymie

Fiche

Armes

place d’

17e siècle

Vieux-Québec–Cap-Blanc–Colline Parlementaire

La Cité-Limoilou

En 1647, le gouverneur Charles Huault de Montmagny entreprend la construction du château Saint-Louis, future résidence permanente des gouverneurs de la Nouvelle-France. Au nord-ouest du bâtiment se trouve la place d'Armes, créée vraisemblablement entre 1640 et 1648 sur l'initiative de Montmagny. Cet espace est un lieu d'exercice militaire de l'armée française et, après 1760, des troupes britanniques. Connue aussi sous les appellations de Grande Place, Place du Fort, Place du Château, Grande Parade et Parade, la place d'Armes devient le Ring pour les citadins anglophones et le Rond de chaîne pour les francophones, car en 1832, on la ceinture d'une chaîne pour en protéger la pelouse et les arbres. Aménagée en parc public en 1865, la place retrouve progressivement son nom de place d'Armes.

Sources

Ville de Québec. Guide odonymique de la ville de Québec 1608-1988, 1989; Hare, John, Marc Lafrance et David-Thiery Ruddel. Histoire de la Ville de Québec (1608-1871), 1987, pp. 65-66, 75; Poirier, Jean. Noms de rues de Québec au XVIIe siècle. Origine et histoire. Québec, Commission de toponymie, Dossiers toponymiques, 27, 2000, p. 11; Morency, Pierre, avec la coll. de Jean Provencher. Le regard infini : parcs, places et jardins publics de Québec, 1999, p. 54-54.

Retour