Accueil / Citoyens / Patrimoine / Toponymie / Fiche

Toponymie

Fiche

La Suète

parc de

vers 1975

Plateau

Sainte-Foy–Sillery–Cap-Rouge

route de

17e siècle

Plateau

Sainte-Foy–Sillery–Cap-Rouge

Le nom La Suète aurait été en usage dès le 17e siècle, sous diverses graphies dont « La Suède ». C'est de cette façon qu'on désigne à l'époque la zone de basses terres marécageuses qui s'étend au pied du versant nord et qui correspond à la dépression de Cap-Rouge-Limoilou. Est-ce parce que ces terres désolées rappellent aux premiers habitants ce pays nordique? Rien de moins sûr. Pour certains, le nom évoquerait plutôt les marais salants de la rivière de Suèdre, près de Brouage, en France. Quoi qu'il en soit, le lieu-dit La Suède apparaît bel et bien sur les cartes dessinées par Robert de Villeneuve entre 1685 et 1688. On aurait ensuite donné cette appellation au chemin pratiqué sur le coteau de Sainte-Foy vers 1706 - la future route de La Suète - et qui traverse les rangs vers le nord, en direction de L'Ancienne-Lorette. Les variantes Suette et Suète se seraient répandues ultérieurement.

Il existe une autre hypothèse selon laquelle Suète dériverait de Suette, nom d'un bourg situé près de La Flèche, en France, où les élèves du collège des Jésuites séjournaient pendant leurs vacances. Pour sa part, l'écrivain Philippe-Aubert de Gaspé, dans Les Anciens Canadiens (1863), parle des « marais de la Suède » en précisant que le mot peut se prononcer « Suète » et il y va de sa propre théorie pour en expliquer l'origine : il signifierait que la terre « sue » à cet endroit.

Le toponyme route de La Suète sera adopté par la Ville de Sainte-Foy le 4 mai 1950. Cette voie relie aujourd'hui le chemin Sainte-Foy au boulevard du Versant-Nord.

Le parc de La Suète est situé à l'angle de la route de La Suète et du chemin Sainte-Foy.

Sources

Règlement V-13 de la Ville de Sainte-Foy, 4 mai 1950; Ville de Sainte-Foy. Normalisation des odonymes. Annexe B - Historique de chacun des noms de rues de la Ville de Sainte-Foy, 1993; Côté, Alain, Société d'histoire de Sainte-Foy. Odonymes de la ville de Sainte-Foy et date d'apparition, 1991; Commission de toponymie du Québec. Liste des odonymes par municipalité - Sainte-Foy, 2002; Ville de Québec. Parcs municipaux/arboretum, site Internet, 2004; Société d'histoire de Sainte-Foy. Sainte-Foy en images - 300 ans 1698-1998, p. 7-8; Lessard, Michel, avec la coll. de Jean-Marie Lebel et Christian Fortin. Sainte-Foy : l'art de vivre en banlieue au Québec : du temps des seigneuries à l'aurore du XXIe siècle, Éd. de l'Homme, Montréal, 2001, p. 78, 122; Commission de toponymie du Québec. Noms et lieux du Québec : si chaque lieu m'était conté, 1997, cd-rom; Jean-Marie Lebel. Les chroniques historiques, Commission de la Capitale nationale, site Internet, 2004; Entretien téléphonique avec Pierre Lafleur, directeur, Culture, loisirs et vie communautaire, Arrondissement de Sainte-Foy-Sillery, 13 juillet 2004 (parc).

Retour