Accueil / Citoyens / Patrimoine / Toponymie / Fiche

Toponymie

Fiche

Cap-Diamant

rue du

1959

Vieux-Québec–Cap-Blanc–Colline Parlementaire

La Cité-Limoilou

Général-Temblay , rue du

La rue du Cap-Diamant, située au pied du cap Diamant, est la propriété de la Société du port de Québec.

Le site de la future ville de Québec est reconnu par les Amérindiens bien avant l'arrivée des Européens. Lorsque Jacques Cartier remonte le fleuve Saint-Laurent en 1535, il trouve Stadaconé, un village iroquoien établi sur une large pointe de terre dominée par une montagne, le Cap-aux-Diamants. En 1603, lorsqu'il pénètre à son tour dans le Saint-Laurent, Champlain remarque le site abandonné entre-temps par les Iroquoiens. Les hauteurs du cap sont pour lui d'un intérêt stratégique certain pour la défense de son poste de traite et le contrôle de la navigation sur le fleuve. L'escarpement de la falaise, qui forme un angle de plus de 45 degrés, rend toute ascension impossible. C'est donc sur cette forteresse naturelle qu'il construit le fort Saint-Louis en 1620.

Ancien toponyme
En 2005, le toponyme rue du Cap-Diamant a été étendu à la rue du Général-Tremblay, dénommée vers 1959, en l'honneur du général Thomas-Louis Tremblay (1886-1951).

Sources

Ville de Québec. Guide odonymique de la ville de Québec 1608-1988, 1989; Cap-Diamant, rue du : Hare, John, Marc Lafrance et David-Thiery Ruddel. Histoire de la ville de Québec 1608-1871, 1987, p. 12; Lebel, Jean-Marie. Propositions de modifications aux données historiques du « Guide odonymique de la ville de Québec 1608-1988 », inédit, 2e version corrigée et augmentée, Ville de Québec, juin 2000; Ville de Québec. Vieux-Québec, Cap Blanc : Place forte et port de mer, Les quartiers de Québec, 1989, p. 17.

Général-Tremblay, rue du : Ville de Québec. Guide odonymique de la ville de Québec 1608-1988, 1989; Renseignements fournis par Mme Nguyen, Société du Port de Québec, au groupe de travail sur la toponymie, été 2002; Lebel, Jean-Marie. Propositions de modifications aux données historiques du « Guide odonymique de la ville de Québec 1608-1988 », inédit, 2e version corrigée et augmentée, Ville de Québec, juin 2000; Courriel d'Édith Lafond, Toponymie - Ville de Québec, 18 novembre 2005.

Retour