Accueil / Citoyens / Patrimoine / Toponymie / Fiche

Toponymie

Fiche

Godbout
Le curé Godbout entouré des membres et des enfants de l'O.T.J.
Description complète >

Godbout

rue

vers 1926

Lairet

La Cité-Limoilou

Labrador , rue du

Alexandre-Albert Godbout est un ancien curé de la paroisse Saint-François-d'Assise dans Limoilou.

Ancien toponyme
Alors que la partie ouest de la rue Godbout est tracée vers 1926, la partie est n'est ouverte que le 3 février 1955 sous le nom de rue du Labrador, d'après la vaste péninsule du nord-est du continent nord-américain, comprise entre la mer du Labrador et la baie d'Hudson et limitée au Sud par une ligne imaginaire qui relierait le fond de la baie James à Sept-Îles. Aujourd'hui, le Labrador ne désigne plus que la partie orientale de la péninsule qui appartient à la province de Terre-Neuve. Pour ce qui est du toponyme Labrador, il est à noter que des documents, datés de 1506, mentionnent qu'un certain Pierre ou Pedro de Barcellos, habitant les Açores, avait reçu l'ordre d'aller en voyage dans les régions du Nord avec João Fernandes, dit llavrador. On sait que llavrador, en français « laboureur », était un surnom de cet explorateur et qu'il a été attribué à des terres qu'il avait « découvertes ». Vers 1502, on voit aussi apparaître sur des cartes le nom Labrador, pour identifier des terres de l'Atlantique Nord, ce qui concorde avec ces indications. Le 8 mars 1956, la rue du Labrador devient la rue Godbout Est.

Sources

Règlement 977 (Est); Règlement 953 (Labrador); Ville de Québec. Guide odonymique de la ville de Québec 1608-1988, 1989; Annuaire Marcotte 1926-1927; Roy, Pierre-Georges. Les rues de Québec, p. 88; Commission de toponymie. Noms et lieux du Québec : si chaque lieu m'était conté, 1997, cd-rom; Dictionnaire canadien des noms propres, Larousse Canada, 1989, p. 347.

Retour