Passer au contenu principal

Accueil / Citoyens / Patrimoine / Toponymie / Fiche

Toponymie

Fiche

Grande Allée

 

17e siècle

Montcalm; Saint-Jean-Baptiste; Sillery; Vieux-Québec–Cap-Blanc–Colline Parlementaire

La Cité-Limoilou; Sainte-Foy–Sillery–Cap-Rouge

Saint-Louis , chemin

La Grande Allée, l'une des artères les plus prestigieuses de Québec, va aujourd'hui de la porte Saint-Louis à l'avenue Holland. Au 17e siècle, on appelle Grande Allée le long chemin qui, sur les hauteurs du plateau, mène de Québec au cap Rouge. Elle est d'ailleurs mentionnée dans le Journal des Jésuites de 1648 et 1649. Au 18e siècle, le nom de Grande Allée ne désigne peu à peu que son parcours jusqu'à la hauteur de l'avenue des Érables, l'appellation chemin Saint-Louis étant utilisée pour son prolongement vers Sillery. À la fin du 19e siècle, la Grande Allée devient le lieu de résidence de la haute bourgeoisie, ce qui lui vaut alors le surnom de « Champs-Élysées de Québec ».

Ancien toponyme
Le 6 février 2006, dans le cadre de l'harmonisation des noms de rues, rendue nécessaire par le regroupement municipal du 1er janvier 2002, le toponyme Grande Allée a été étendu à une partie du chemin Saint-Louis, comprise entre l'avenue des Érables et l'avenue Holland.

Sources

Règlement R.V.Q. 1012 - Règlement sur le changement du nom de certaines rues, 6 février 2006; Ville de Québec. Guide odonymique de la ville de Québec 1608-1988, 1989; Comité de toponymie de la Ville de Québec. Liste des noms à changer avec nouveaux noms pour harmoniser l'odonymie, 2005; Lebel, Jean-Marie. Propositions de modifications aux données historiques du « Guide odonymique de la ville de Québec 1608-1988 », inédit, 2e version corrigée et augmentée, Ville de Québec, juin 2000; Ville de Québec. Montcalm, Saint-Sacrement, nature et architecture : complices dans la ville, Les quartiers de Québec, 1988; Poirier, Jean. Noms de rues de Québec au XVIIe siècle. Origine et histoire, Dossiers toponymiques, 27, Québec, Commission de toponymie, 2000.

Retour